• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Conseils d'experts

Comment gérer le temps d'écrans pour les enfants pendant les ponts du mois de mai?

Sydney Wheeler, directrice des programmes d'Helen Keller Europe, et le Pr Dominique Brémond-Gignac, chef de service d’ophtalmologie, nous livrent leurs précieux conseils pour bien encadrer l’utilisation des écrans par les enfants pendant les ponts à venir. 

Comment gérer le temps d'écrans pour les enfants pendant les ponts du mois de mai? Ridofranz / istock.

  • Publié le 12.05.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La télévision occupe toujours une place de choix dans les familles françaises, avec 93,4% des foyers équipés d’un téléviseur.
  • Les smartphones connaissent un véritable essor, avec 73,6 % des individus de 11 ans et plus équipés, contre 68,9 % il y a un an.
  • Les ordinateurs et tablettes accusent un léger retrait, avec respectivement 85,4 % et 48,2 % de foyers français équipés.

Pendant les ponts, réguler la consommation d’écrans des enfants peut s’avérer compliqué, notamment en cas de longs trajets ou d’une météo capricieuse.  

Une pause de minimum 20 secondes toutes les 20 minutes

Avant trois ans, la règle est simple : pas d’écran. Néanmoins, un appel en visio passé par exemple aux parents de l’enfant gardé par ses grands-parents ne sera en aucun cas dommageable. Après trois ans, l’accès aux écrans est possible, mais doit être contrôlé. "Dans le cadre de PlanVue, nous proposons quelques méthodologies pour aider les familles à mieux encadrer l’utilisation des écrans par les enfants", explique Sydney Wheeler, directrice des programmes d'Helen Keller Europe.

"Nous nous appuyons notamment sur deux règles, celle des 20/20/20 et celle des 3-6-9-12", poursuit la spécialiste. Selon la première règle, il faut faire une pause de minimum 20 secondes toutes les 20 minutes passées à regarder un écran, et lever les yeux sur quelque chose qui se situe à au moins six mètres de soi. "La deuxième règle consiste en un encadrement adapté à l’âge de l’enfant, avec l’objectif de lui permettre de développer les bons réflexes et la capacité de s’autoréguler", détaille Sydney Wheeler, qui liste les recommandations suivantes :

-   Entre 3 et 6 ans, limitons les écrans à une heure maximum par jour, et partageons les visionnages en famille.

-   Entre 6 et 9 ans, créons avec les écrans. Expliquons Internet aux enfants et mettons en place des règles familiales (pas d’écran pendant les repas, la nuit, etc.).

-   De 9 à 12 ans, c’est le moment d’apprendre aux enfants à se protéger des écrans et à superviser leurs échanges sur les réseaux sociaux.

-   Et enfin, à partir de 12 ans, il faut travailler avec les enfants pour qu’ils aient une utilisation ciblée des écrans, et éviter qu’ils y aient recours par ennui.

"Une heure par année d'âge par semaine"

Pour permettre aux parents de savoir la durée que leur enfant peut passer devant les écrans en fonction de son âge, le pédopsychiatre Stéphane Clerget donne sur Magic Maman un mode de calcul simple : "une heure par année d'âge par semaine". Un enfant de 4 ans peut ainsi, selon le spécialiste, passer quatre heures à regarder un écran par semaine, un enfant de 5 ans cinq heures, et ainsi de suite... Stéphane Clerget fixe cependant une limite à ne pas dépasser : douze heures d’écran par semaine. "Ça paraît beaucoup, mais c'est un maximum, et c'est surtout beaucoup moins que ce qu'on voit, malheureusement, dans la réalité. On voit le double, si on compte le smartphone, la télévision, les tablettes, les ordinateurs pour certains... On arrive rapidement à douze ou treize heures, voire plus, par semaine", avertit le pédopsychiatre.

Trop d'écrans perturbent le bon développement neuro-coginitif des enfants. "Une surexposition aux écrans peut aussi déclencher et aggraver des troubles de la réfraction, en particulier une myopie", ajoute le Pr Dominique Brémond-Gignac, chef de service d’ophtalmologie de l’Hôpital Universitaire Necker Enfants malades, à Paris.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES