• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Chirurgie du cancer

Les yeux de cette crevette bizarre révolutionnent le traitement du cancer

Et si on s'inspirait de la nature, et plus particulièrement de la faune marine, pour développer des nouvelles techniques médicales ? C’est le parallèle surprenant et ingénieux qu’on fait des médecins de l'Université de l’Illinois (États-Unis). Ces derniers ont conçu une caméra infrarouge capable de détecter presque autant de couleurs que les crevettes mantes. 

Les yeux de cette crevette bizarre révolutionnent le traitement du cancer atese

  • Publié le 09.05.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cancers représentent en France la première cause de décès chez l’homme et la deuxième chez la femme.
  • En 2015, on estime en France métropolitaine qu’environ 41 % des cancers chez les plus de 30 ans étaient attribuables à des facteurs de risque modifiables.

Développer une caméra à "lumière proche infrarouge" aux capacités visuelles proches de celles des crevettes-mantes. Également connues sous le nom de "squilles", ces super-crevettes peuplent les eaux de l'Indo-Pacifique et peuvent mesurer plus de 38 cm de long. Mais surtout, leur rétine est dotée de nombreuses cellules photoréceptrices, bien plus que chez les humains. "La crevette-mante a des yeux incroyables. Elle perçoit jusqu'à 12 couleurs et peut donc voir des choses que l'humain ne peut pas imaginer", développe Steven Blair, chercheur principal d'une nouvelle étude, publiée dans la revue Science Translational Medicine.

Une nouvelle technique de caméra infrarouge

Les travaux décrivent une nouvelle technique de caméra infrarouge pour la chirurgie du cancer. Directement inspirée par les facultés visuelles hors du commun des squilles, ce dispositif à la fois compact et léger permettrait de détecter plus de couleurs lors des interventions chirurgicales pour retirer les tissus cancéreux et limiter un maximum les risques de récidive.

La technologie développée par ces chercheurs combine des filtres optiques spécialisés et des semi-conducteurs. La caméra peut distinguer trois couleurs de la lumière visible et trois couleurs dans le proche infrarouge. Les médecins injectent ensuite des molécules qui ciblent les tumeurs cancéreuses et qui vont briller grâce à l'infrarouge. Les cellules cancéreuses deviendront alors plus faciles à repérer et à enlever.

Mieux traiter le cancer de la tête et du cou

Une série de tests réalisés sur des souris avec la caméra ont permis de différencier efficacement les tissus sains et cancéreux dans 92% des cas. Cette technique pourrait s'avérer particulièrement précieuse pour le cancer de la tête et du cou, cas où les cellules cancéreuses sont particulièrement difficiles à détecter (25 à 40% des patients atteints subissent des opérations incomplètes d'ablation de la tumeur).

La caméra a également été testée pour visualiser le cancer du sein chez 18 patientes, ce qui a permis aux chirurgiens de cartographier complètement les ganglions lymphatiques proches de la tumeur. "La combinaison de cette caméra bio-inspirée et des nouveaux médicaments ciblant les tumeurs permettra aux chirurgiens de ne laisser aucune cellule cancéreuse dans le corps du patient", explique Goran Kondov, chirurgien et co-auteur de l'étude. "Ces 'yeux' supplémentaires aideront à prévenir la récurrence de la maladie, offrant aux patients un chemin plus rapide et plus facile vers la guérison. Et le dispositif peut potentiellement être fabriqué à faible coût, ce qui le rend accessible aux hôpitaux du monde entier", ajoute le chirurgien.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES