• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cannabidiol

CBD contre la douleur : l’importance de l’effet placebo

Une nouvelle étude conclut que le soulagement de la douleur par le CBD est bien dû à une action pharmacologique… mais aussi à des effets psychologiques.

CBD contre la douleur : l’importance de l’effet placebo Tinnakorn Jorruang/iStock

  • Publié le 27.04.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En analysant les effets du CBD sur le soulagement de la douleur, les chercheurs ont constaté qu'il existait bien un effet pharmacologique de ce composé du cannabis, mais qu'une dimension psychologique (l'effet placebo) entrait également à égale proportion en ligne de compte.
  • Selon les auteurs de l'étude, c'est parce que le CBD n'a pas d'effet sur l'intensité de la douleur, mais plutôt sur sa nature : il la rend moins désagréable, et donc plus facile à supporter.

Le CBD, ou cannabidiol, est-il vraiment efficace pour soulager les douleurs ? Alors qu’on prête à ce composé naturellement présent dans le cannabis des vertus de détente, de relaxation et d’amélioration du sommeil, des chercheurs de l’université de Syracuse (États-Unis) ont mené une expérimentation pour savoir si le CBD réduisait réellement la douleur. Les résultats, publiés dans la revue scientifique Experimental and Clinical Psychopharmacology, pourraient avoir un fort retentissement, tant le marché du CBD a explosé ces dernières années. D’ici 2024, les experts estiment ainsi qu’il pourrait valoir près de 20 milliards de dollars dans le monde.

"Pour la science et le grand public, la question demeure : le soulagement de la douleur que les utilisateurs de CBD prétendent éprouver est-il dû à des effets pharmacologiques ou à des effets placebo ?, interroge Martin De Vita, co-auteur des travaux. C'est une question juste car nous savons que le simple fait de dire à quelqu'un qu'une substance a la capacité de soulager sa douleur peut en fait provoquer des changements robustes dans sa sensibilité à la douleur. C'est ce qu'on appelle les effets d'attente."

Des faits à la fois pharmacologiques et psychologiques

Pour découvrir si les effets du CBD sur la douleur sont réels ou psychologiques, les chercheurs ont utilisé un équipement sophistiqué qui induit en toute sécurité une douleur thermique expérimentale. Ce procédé leur permet de mesurer comment le système nerveux du receveur y réagit et y répond. "Ensuite, nous administrons un médicament, comme le CBD pur, ou un placebo, puis nous réévaluons leurs réponses à la douleur et voyons comment elles changent en fonction de la substance administrée", explique le Pr De Vita.

Les chercheurs sont ensuite allés plus loin en manipulant les informations données aux participants sur les substances qu'ils recevaient. Dans certains cas, ils leur ont dit qu'ils avaient reçu du CBD alors qu'ils avaient reçu un placebo, ou qu'ils avaient reçu un placebo alors qu'ils avaient reçu du CBD. "De cette façon, nous pouvions déterminer si c'était le médicament qui soulageait la douleur ou si c'était le fait de s'attendre à recevoir le médicament qui réduisait leur douleur."

L’hypothèse des scientifiques était qu’ils détecteraient principalement le soulagement de la douleur "fantasmé" du placebo. Or, ils ont trouvé des améliorations dans les mesures de la douleur causées par les effets pharmacologiques du CBD et les effets psychologiques de la simple attente d'avoir reçu du CBD.

"Les données sont passionnantes mais assez complexes dans la mesure où différentes mesures de la douleur ont répondu différemment à l'effet du médicament, à l'attente, ou à la fois au médicament et à l'attente combinés", explique le co-auteur Stephen Maisto.

Une douleur moins désagréable mais pas nécessairement moins forte

Comment expliquer cette diminution de la sensation de douleur, à la fois par les effets pharmacologiques du CBD, et par l’effet placebo ? "La plupart des gens pensent à la douleur comme à un interrupteur marche/arrêt, on l'a ou on ne l'a pas. Mais la douleur est un phénomène complexe comportant plusieurs dimensions influencées par des facteurs psychologiques et biologiques", écrivent les auteurs de l’étude.

Par exemple, alors que l'intensité de la douleur reflète une dimension "sensorielle" de la douleur, le caractère désagréable représente un aspect "affectif", ou émotionnel, de la douleur. "Si l'on considère la douleur comme le bruit nocif provenant d'une radio, le volume peut représenter l'intensité de la douleur, tandis que la station peut en représenter la qualité", explicite le Pr De Vita.

Lors d’une précédente étude, ces mêmes chercheurs avaient montré que si le CBD ne réduit pas le volume de la douleur, ils "changeaient de station, la rendant un peu moins désagréable". Les présents travaux arrivent à la même conclusion : le CBD ne réduit pas de manière significative le volume de la douleur, il la rend moins désagréable.

Les Pr De Vita et Maisto précisent avoir utilisé une huile isolée de CBD pure. Aussi, en fonction des produits achetés dans le commerce, dont la composition et le niveau de pureté peuvent varier, les résultats obtenus pourraient être différents.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité