• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Traitement du cancer

Cancer de la prostate : les bénéfices d’une radiothérapie raccourcie mais plus intense

Réduire la durée de la radiothérapie d’une quarantaine de jours, tout en délivrant des doses plus importantes, est aussi efficace qu’une radiothérapie classique dans le traitement du cancer de la prostate.

Cancer de la prostate : les bénéfices d’une radiothérapie raccourcie mais plus intense shironosov/istock

  • Publié le 27.01.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une radiothérapie réduite de 6 semaines à 5 jours avec des doses plus fortes donne des résultats comparables
  • Cette méthode améliore la qualité de vie des patients

Passer de quarante-cinq à cinq jours de radiothérapie, en délivrant des doses plus importantes permet d’obtenir les mêmes résultats dans le traitement du cancer de la prostate. Une équipe de l’université de Californie - Los Angeles le prouve dans une étude. Avec cette technique, le taux de guérison à quatre ans des patients, atteints de formes agressives, était de 82%, avec des effets secondaires rares. Des études précédentes avaient déjà prouvé l’intérêt de cette méthode chez des patients atteints d’un cancer de la prostate peu agressif.

Une technique de haute précision

344 hommes avec des cancers de la prostate agressifs ont participé à cette recherche. Ils ont reçu une radiothérapie sur cinq jours, avec un dosage plus fort, appelée radiothérapie stéréotaxique. "C’est une technique de haute précision basée sur l’utilisation de microfaisceaux convergents permettant d’irradier à haute dose de très petits volume", explique l’Institut national du cancer sur son site. En plus d’un taux de guérison important, les chercheurs ont constaté que peu d’hommes ont ressenti des effets secondaires : 2% d’entre eux ont eu des problèmes urinaires et 1% des troubles intestinaux.

Une meilleure qualité de vie pour les patients 

Pour l’équipe de recherche, cette méthode de traitement pourrait améliorer le quotidien des hommes atteints d’un cancer de la prostate. "La radiothérapie conventionnelle, qui implique des consultations quotidiennes pour le traitement, peut être pesante pour de nombreux patients, expliquent les chercheurs, réduire la radiothérapie de six semaines et demie à cinq jours est une avancée significative, qui pourrait améliorer la qualité de vie globale des hommes atteints d’un cancer de la prostate."

Deux types de radiothérapie 

La radiothérapie consiste à détruire les cellules cancéreuses en les irradiant. Ce traitement peut prendre deux formes : externe ou interne. Dans le premier cas, ce sont des rayons qui traversent la peau, dans le deuxième, un implant est injecté dans la prostate et diffuse des substances radioactives. Parfois, la radiothérapie est l’unique traitement du cancer, dans d’autres cas, elle est complétée par une chirurgie. Grâce à ces différents traitements et au diagnostic précoce de la maladie, le risque de décéder d’un cancer de la prostate diminue ces dernières années en France. Il s’agit toutefois du cancer le plus répandu chez les hommes : chaque année, 71 000 nouvelles personnes sont diagnostiquées. Au total, un homme sur neuf est concerné au cours de sa vie. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité