• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Eczéma

Les anticorps sont la clé pour stopper la dermatite atopique

La dermatite atopique, ou eczéma atopique, est due au staphylocoque doré présent sur la peau, qui vient se fixer sur d’autres bactéries. Grâce à des anticorps, il est possible de casser cette liaison, ce qui stoppe la dermatite atopique

Les anticorps sont la clé pour stopper la dermatite atopique iStockphoto.com/Tylim

  • Publié le 12.01.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La dermatite atopique est causée par le staphylocoque doré, une bactérie possédée par 30% de la population mondiale.
  • Lorsqu'elle est présente en même temps que la dermatite atopique, les réactions sont encore plus violentes.
  • Il est possible de stopper la dermatite atopique grâce aux anticorps qui empêchent la liaison de la bactérie avec celles présentes à la surface de la peau.

L’un des inconvénients de l’adolescence, ce sont les problèmes de peau qui vont avec. Des chercheurs du collège de Trinity à Dublin (Irlande) ont découvert comment combattre la dermatite atopique, l’une des maladie de peaux les plus courantes chez les adolescents. Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) le 5 janvier 2021.

Staphylocoque doré sur la peau

La dermatite atopique, également appelé eczéma atopique, est le trouble cutané le plus répandu chez les enfants dans le monde, avec 15 à 20% de la population touchée en étant jeune. Lors de ces poussées, les patients présentent des lésions cutanées inflammatoires douloureuses, qui sont accompagnées de démangeaisons intenses et d'infections cutanées récurrentes.

Cette infection cutanée est due au staphylocoque doré, une bactérie présente chez un tiers des humains chez qui elle joue le rôle de protection. Chez les personnes atteintes de dermatite atopique le staphylocoque doré accentue les symptômes cutanés en augmentant l’inflammation. C’est pour éviter de tels désagréments aux personnes souffrants de dermatite atopique qu’il est essentiel de comprendre quels sont les mécanismes qui poussent le staphylocoque doré à coloniser la peau. 

Empêcher la liaison des bactéries

Les chercheurs ont voulu identifier les facteurs et bactériens qui permettent au staphylocoque doré d’interagir avec la peau en étudiant leur fixation sur les cornéocytes, un enchevêtrement de fines couches à l’extérieur de la peau qui se desquame au fil du temps, créant ainsi les peaux mortes. Sur cette couche extérieure, dans la région de la cornéodesmosine, le staphylocoque doré se lie à deux bactéries présentes, FnBPB et ClfB. Toutefois, cette liaison bactérienne peut être réduite si elle est bloquée par des anticorps.

Nos découvertes apportent de nouvelles connaissances sur la façon dont les bactéries staphylocoque dorés s'attachent aux cornéocytes à la surface de la peau, ce qui est une étape cruciale pendant la colonisation, indique le docteur Joan Geoghegan, professeur agrégé de microbiologie au département de microbiologie de Trinity. Plus précisément, notre découverte d'une interaction entre les protéines bactériennes et la cornéodesmosine sur les cornéocytes des patients atteints de la dermatite atopique est une avancée majeure qui pourrait ouvrir la voie au développement d'approches ciblées pour prévenir la colonisation de la peau par le staphylocoque doré dans la dermatite atopique.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES