• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Genre

A partir de 50 ans, hommes et femmes sont égaux face à l'exercice physique

Les performances physiques des hommes et des femmes finissent par s’équilibrer en atteignant un certain âge, puisque lorsque les hormones ne sont plus là pour les différencier, ils sont tous les deux capables de gagner un volume musculaire similaire.

A partir de 50 ans, hommes et femmes sont égaux face à l'exercice physique iStockphoto.com/SeventyFour

  • Publié le 10.01.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les différences musculaires entre les hommes et les femmes se gomment à partir de la cinquantaine.
  • Aux exercices de résistance physique, les résultats sont similaires.

En vieillissant, les exercices physiques ne servent plus à prendre du muscle mais plutôt à le conserver, c’est un fait. La fonte musculaire qui intervient en vieillissant permet seulement de stimuler la masse qui existe déjà pour ralentir sa disparition. Des chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) ont montré que les hommes et les femmes de plus de 50 ans peuvent tirer des avantages similaires de l'entraînement à la résistance physique. Les résultats de leur étude ont été publiés le 17 décembre 2020 dans la revue Sports Medicine.  

Pour voir le potentiel de l’activité physique chez les personnes de plus de 50 ans, les chercheurs se sont appuyés sur les résultats de 30 études différentes sur l'entraînement à la résistance, impliquant plus de 1 400 participants.

Tests de résistances musculaires

Historiquement, les gens avaient tendance à croire que les hommes s'adaptaient davantage à l'entraînement par résistance que les femmes, explique la docteure Amanda Hagstrom, professeure de sciences de l'exercice à l’université de Nouvelle-Galles du Sud et autrice principale de l’étude. Les différences que nous avons constatées concernent principalement la manière dont nous examinons les données, c'est-à-dire de manière absolue ou relative. Le terme ‘absolu’ se rapporte aux gains globaux, tandis que le terme ‘relatif’ est un pourcentage basé sur leur taille.

Ainsi, alors que les hommes sont susceptibles de gagner plus de taille musculaire absolue, les gains relatifs à la taille corporelle sont équivalents à ceux des femmes. Pour s’en convaincre, les chercheurs ont également comparé les gains de masse et de force musculaires de 651 hommes âgés et 759 femmes âgées dans les 30 études. Les participants étaient âgés de 50 à 90 ans, la plupart n'ayant aucune expérience préalable de l'entraînement à la résistance.

Une morphologie qui s’équilibre entre les deux sexes

Nous n'avons pas trouvé de différences entre les sexes dans les changements de la taille musculaire relative ou de la force du haut du corps chez les adultes plus âgés, indique Amanda Hagstrom. Il est important que les entraîneurs comprennent que les femmes bénéficient autant que les hommes en termes d'amélioration relative par rapport à leur niveau de base.

Bien que 50 ans ne soit pas considéré comme une limite pour qualifier les personnes “d’âgées”, ce seuil a été choisi car il établit une séparation raisonnable au niveau des changements hormonaux impliqués par la ménopause, qui peuvent avoir une influence pour les résultats de l'entraînement de résistance. Avec cette étude, les chercheurs ont constaté que les hommes plus âgés avaient tendance à développer des muscles plus gros lorsqu'ils examinaient les gains absolus. En revanche, en ce qui concerne la force relative du bas du corps, les femmes âgées ont connu les plus fortes augmentations.

Les hommes âgés pourraient bénéficier de programmes plus intenses pour améliorer la force absolue du haut et du bas de leur corps, souligne Amanda Hagstrom. Mais les femmes plus âgées pourraient bénéficier de volumes d'exercices plus importants, c'est-à-dire de plus de répétitions hebdomadaires, pour augmenter leur force relative et absolue du bas du corps.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES