• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé au travail

Quels sont vraiment les effets de la météo sur l’humeur matinale ?

Plus le temps est beau le matin, plus les employés sont heureux et satisfaits au travail. Un mauvais temps est lui un indicateur de fatigue et d’insatisfaction mais ne modifie par les sensations d’épuisement professionnel et de stress.

Quels sont vraiment les effets de la météo sur l’humeur matinale ? MarianVejcik/iStock

  • Publié le 09.01.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • À terme, ces résultats pourraient favoriser le développement d'initiatives visant à améliorer le bien-être des employés.
  • Des aspects au-delà de la conception du poste affectent le bien-être des employés au travail.

La météo peut grandement affecter les expériences quotidiennes, par exemple, augmenter ou diminuer le désir de passer du temps à l'extérieur ou rendre les déplacements vers le lieu de travail plus ou moins agréables. Les chercheurs allemands de l'université Leuphana de Lüneburg ont tenté de comprendre comment la météo influe sur la façon dont les gens se sentent lorsqu'ils sont au travail. Ils ont présenté leurs résultats le 29 novembre dans la revue Applied Psychology.

Lier la météo au bien-être

L'idée de cette étude est venue spontanément lors d'une réunion d'équipe par mauvais temps, se souvient Laura Venz, l'une des chercheuses qui ont mené l'étude. Tout le monde était lent et parlait de la météo. Habituellement, nous recherchons comment les facteurs au travail, tels que les conflits, la charge de travail élevée ou le soutien, sont liés à la façon dont les employés se sentent. Ce jour-là a amené l'idée folle que des facteurs apparemment sans importance, comme la météo, pourrait aussi jouer un rôle.” Une fois l’idée lancée, les chercheurs ont testé l'hypothèse selon laquelle la météo du matin peut influencer l'humeur et le bien-être des employés au quotidien. Leur espoir a été que leurs travaux stimuleraient des recherches plus approfondies sur le rôle des facteurs environnementaux sur le comportement des personnes au travail.

Pour tester leur hypothèse, les chercheurs ont demandé à des employés de répondre quotidiennement à deux enquêtes : une le matin avant de commencer à travailler et une après le travail. Par la suite, ils ont développé ce qu'on appelle une échelle picturale, un diagramme dans lequel différents intervalles ou phénomènes sont représentés par des illustrations généralement utilisées pour résumer les prévisions météorologiques (c'est-à-dire, un soleil, un soleil partiellement caché par un nuage, un nuage avec pluie, etc…). “Les participants ont simplement choisi l'icône qui présentait la météo actuelle, ajoute Laura Venz. Après le travail, ils ont répondu à des questions qui mesuraient leur bien-être actuel (c.-à-d. satisfaction, vigueur, épuisement professionnel, affect négatif). Cela nous a permis de relier la météo du matin au bien-être le jour même après le travail.”

Des résultats surprenants

L’étude a été réalisée en avril, connu pour être le mois avec le temps le plus variable en Allemagne. Cent quinze employés ont participé à leur étude, complétant les sondages pour un total de 457 jours de travail. Les chercheurs ont constaté que plus le temps était beau le matin, plus les employés se sont sentis énergisés et satisfaits de leur travail. Au contraire, lorsque le temps était mauvais, les gens se sont plus sentis fatigués et insatisfaits. En revanche, des indicateurs de bien-être plus négatifs, tels que l'épuisement professionnel et le stress, ne semblent pas affectés par la météo. “Nos résultats nous ont surpris, car nous nous attendions implicitement à des relations plus solides avec des états de bien-être négatifs, a décrit Laura Venz. Nous reconnaissons que la météo dépasse le cadre de l'action managériale. Néanmoins, nous estimons qu'il est important de réaliser que des aspects au-delà de la conception du poste affectent le bien-être des employés au travail.”

À terme, ces résultats pourraient favoriser le développement d'initiatives visant à améliorer le bien-être des employés, par exemple en les encourageant à faire du vélo ou à marcher pour se rendre au travail quand il fait beau ou en introduisant des activités énergisantes pour les jours de mauvais temps. “Dans les études futures, nous prévoyons d'examiner les mécanismes qui expliquent le lien météo-bien-être, a conclu la chercheuse. Il se peut, par exemple, que les employés se comportent différemment les jours de beau temps (par exemple, ils sont plus susceptibles de fournir un soutien à leurs collègues), ce qui les rend à leur tour plus satisfaits et plus énergiques.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES