• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

PLS One

La météo influe sur la santé mentale

Une étude américaine rapporte que des températures élevées augmentent la probabilité de détérioration de la santé mentale.

La météo influe sur la santé mentale Xurzon/iStock

  • Publié le 27.03.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs américains se sont intéressés à l'association entre la température et la santé mentale de leurs citoyens. Ils ont comparé les données sur la santé mentale de plus de trois millions d'Américains entre 1993 et ​​2010 en fonction de la météo. Ils se sont rendu compte que les journées le plus chaudes ont un effet négatif sur la santé mentale. Leurs résultats ont été publiés dans la revue PLOS One.

Une autoévaluation

La détérioration de la santé mentale est l’une des conséquences du réchauffement climatique. Le stress thermique déclenche des réponses physiologiques dans le corps humain, des premiers signes d'éruption cutanée aux crampes musculaires en passant par un effet sur le système nerveux central, le système circulatoire et de larges incidences sur de nombreux systèmes organiques. Des températures élevées ont été associées à une baisse de la natalité et à une mortalité accrue. Une augmentation des températures entraîne également une détérioration de la santé mentale avec un nombre plus élevé de dépression ou encore de suicide.

Pour cette étude, les chercheurs ont analysé des données, obtenues entre 1993 et 2010, sur trois millions d’Américains qui devaient répondre chaque mois à la question : “En pensant à votre santé mentale, qui comprend le stress, la dépression et les problèmes émotionnels, pendant combien de jours, au cours des 30 derniers, votre santé mentale a-t-elle été mauvaise ?” Chaque personne est considérée comme ayant des problèmes de santé mentale autodéclarés si elle signale un ou plusieurs jours de mauvaise santé mentale.

Des températures plus fraîches meilleures pour la santé

Les résultats ont montré que la probabilité de signaler des problèmes de santé mentale diminue avec les jours plus frais et augmente avec les jours plus chauds. Plus précisément, un jour supplémentaire avec une température moyenne inférieure à 0°C entraîne une réduction de 0,8% de la probabilité de problèmes de santé mentale autodéclarés au cours du dernier mois. Tandis qu’un jour supplémentaire avec une température moyenne supérieure à 20°C entraîne une augmentation de 0,3% de cette probabilité.

Les chercheurs ont cherché à estimer les coûts économiques de l’effet de l’augmentation de la température sur la santé mentale. Pour cela, ils ont tenté de connaître combien les personnes interrogées sont prêtes à payer pour maintenir le bien-être mental avec des températures en hausse. Ils ont évalué la volonté de payer pour éviter une journée chaude supplémentaire au cours du dernier mois entre 2,6 $ à 4,6 $ par jour.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité