Publicité

QUESTION D'ACTU

Expérience en vidéo

Cerveau : des chercheurs pilotent une transmission de pensée

Deux chercheurs américains ont réussi à faire communiquer leur cerveau alors qu'ils étaient dans deux pièces différentes. Ils espèrent pouvoir utiliser cette technique pour aider les handicapés.

Cerveau : des chercheurs pilotent une transmission de pensée Capture d'écran vidéo Université de Washington

  • Publié 30.08.2013 à 19h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce n’est pas de la télépathie mais cela y ressemble fort. Des chercheurs de l’université de Washington, à Seattle, ont réussi l’exploit de faire communiquer les cerveaux de deux personnes installées dans deux pièces différentes : l’une pensait et l’autre agissait.


Concrètement, le 1er chercheur qui s’est soumis lui-même à l’expérience, était installé devant un jeu vidéo et équipé d’un électroencéphalographe permettant d’enregistrer l’activité électrique de son cerveau. Le tout étant relié à Internet. Le chercheur Rajesh Rao avait pour mission de regarder le jeu vidéo et de tuer un oiseau lorsqu’il passait au-dessus du canon. Mais uniquement par la pensée. Il ne mettait pas son geste à exécution mais se contentait d’y penser.


Cette pensée déclenchait une activité électrique dans son cerveau qui était transmise à son collègue, cobaye lui aussi. Andrea Stocco se trouvait donc quant à lui dans une pièce voisine, et était équipé d’un appareil permettant de stimuler certaines zones du cerveau. Ce dispositif lui a permis, en quelque sorte, de recevoir l’ordre envoyé par le cerveau de Rajesh Rao et de le mettre à exécution. Quand le 1er chercheur pensait à tuer l’oiseau, le 2ème chercheur appuyait effectivement sur la barre d’espace pour tirer.

Les deux chercheurs n’ont pas l’intention de s’arrêter là. Ils envisagent maintenant d'avoir « une véritable conversation entre les deux encéphales, que la communication ne soit plus unidirectionnelle mais bidirectionnelle ».

 


(Source : Université de Washington)


Reste à savoir quel pourrait être l’intérêt d’une telle technique. Andrea Stocco imagine au moins deux débouchés : cette technologie pourrait être utilisée lorsqu’un pilote d’avion est dans l’incapacité de piloter. Quelqu’un au sol pourrait ainsi reprendre le contrôle de l’avion. Des personnes handicapées pourraient aussi communiquer leurs désirs ou leurs besoins et le signal émis par le cerveau d’une personne vers une autre serait  compréhensible même si les deux personnes ne parlent pas la même langue.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité