• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Patients Covid et cas contact : vers une déclaration sur l'honneur pour le respect de la quarantaine?

Le gouvernement réfléchit actuellement aux mesures qui pourraient être mises en place pour mieux accompagner les personnes atteintes par la Covid-19 et les cas contact. L’isolement de ces personnes pourrait être suivi à distance par l’Assurance maladie et des visites à domicile seraient également discutées. 

Patients Covid et cas contact : vers une déclaration sur l'honneur pour le respect de la quarantaine? iStockphoto.com/Julien Viry

  • Publié le 08.12.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le gouvernement pense à renforcer le dispositif d'encadrement autour des patients Covid et des cas contacts.
  • Les principales mesures se concentreraient sur l'isolement de ces personnes, avec un suivi à distance ou à domicile.

Maintenant que la deuxième vague est passée, comment gérer la situation pour ne pas en créer une troisième? Le gouvernement réfléchit à tous les scénarios possibles pour éviter de nouvelles restrictions. Dans son allocution du 24 novembre, le chef de l’Etat a rappelé à quel point il était important que le triptyque “tester, alerter, protéger” soit le plus efficace possible pour éviter les ratés. 

Combler les failles existantes 

Dans un document de travail que nos confrères du Journal du dimanche ont pu consulter, le ministère de la Santé dévoile les grandes lignes de sa nouvelle offensive contre le coronavirus. Le but affiché est de mieux encadrer les personnes atteintes par la Covid-19 ainsi que les cas contacts autour d’eux. L’exécutif songe à mettre en place une quarantaine obligatoire pour les patients Covid et les cas contacts, dans laquelle les personnes seront accompagnées et suivies, ce qui évitera théoriquement les sorties, et in fine, les contaminations. 

Dans sa réflexion, le gouvernement propose également de faire signer aux personnes concernées un “engagement de prévention et de santé publique”. Cette trace écrite, sorte de déclaration sur l’honneur, engagera la personne qui la paraphe à respecter scrupuleusement sa quarantaine. Elle autorisera également les visites à domicile ainsi qu’un suivi à distance de la part de l’Assurance maladie. 

Un dispositif qui n’est pas obligatoire 

En ce qui concerne l’accompagnement des patients Covid, des équipes pluridisciplinaires territoriales composées d’infirmiers libéraux et d’intervenants sociaux pourraient voir le jour. Ici, l’objectif serait de mieux cibler les cas à risque et de pouvoir intervenir rapidement pour prendre soin des personnes au sein d’un même foyer. Il aidera notamment à gérer les situations compliquées durant l’isolement, comme faire les courses ou garder les enfants. Ce nouveau dispositif serait activé au moment où le patient apprend qu’il est positif. 

Enfin, avant de lancer toutes ces nouvelles procédures, des campagnes de dépistage massives pourraient être mises en place afin de jauger au mieux les besoins en fonction des régions et des concentrations de population. Si la mise en quarantaine des patients Covid et des cas contacts est vivement encouragée par le gouvernement, elle est néanmoins facultative. Le premier ministre, Jean Castex, n’exclut pas la possibilité de la rendre obligatoire, voire assortie de sanctions financières en dernier recours.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité