• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Obésité : les repas à heure fixe ne permettent pas de perdre du poids

L’heure du repas n’a pas d’effet sur la prise de poids. Ce qui importe, c’est la quantité et la qualité de la nourriture.

Obésité : les repas à heure fixe ne permettent pas de perdre du poids TanyaJoy/iStock

  • Publié le 13.11.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Limiter l'alimentation à des heures spécifiques de la journée n’a aucune incidence sur la perte de poids.
  • On n’a jamais prouvé que manger plus le matin que le soir a un effet sur le poids.

Limiter son alimentation à des heures spécifiques de la journée permet-il d’éviter la prise de poids ? Une étude, présentée le 9 novembre et menée pendant 12 semaines par l'American Heart Association conclut que non, au moins pour les personnes obèses, en surpoids ou diabétiques. Un constat partagé par Patrick Serog, médecin nutritionniste, joint par Pourquoi Docteur. “Il n’y a pas de règle absolue, poursuit-il. Ce qu’il faut c’est organiser les repas de telle manière à avoir suffisamment d’apport et que la densité énergétique ne soit pas trop importante.”

Manger plus le soir ou le matin, aucune différence

L’étude américaine a montré que limiter l'alimentation à des heures spécifiques de la journée n’a aucune incidence sur la perte de poids chez les adultes en surpoids atteints de pré-diabète ou de diabète. “Un constat que l’on peut étendre à toute la population et qui se confirme dans la littérature récente”, ajoute Patrick Serog. Les chercheurs américains ont suivi 41 adultes en surpoids pendant 12 semaines. Parmi eux, 21 ont suivi un régime alimentaire limité dans le temps, ne mangeant qu’à des heures précises de la journée en consommant 80% de leurs calories avant 13h. Les 20 participants restants ont mangé aux heures habituelles pendant une fenêtre de 12 heures, consommant la moitié de leurs calories quotidiennes après 17 heures. Tous les participants ont consommé les mêmes repas sains préparés à l'avance. Le poids et la tension artérielle ont été mesurés au début de l'étude, à 4 semaines, 8 semaines et 12 semaines. Précisons que la plupart des participants (90%) étaient des femmes noires atteintes de pré-diabète ou de diabète, âgées en moyenne de 59 ans.

Les résultats ont monté que la restriction des repas au début de la journée n'a pas affecté le poids des participants. “Nous nous demandons depuis longtemps si le fait de manger pendant la journée affecte la façon dont le corps utilise et stocke l'énergie, a commenté Nisa M. Maruthur, auteur principal de l’étude et professeur agrégé de médecine, d'épidémiologie et de soins infirmiers à l'Université Johns Hopkins. La plupart des études antérieures n'ont pas contrôlé le nombre de calories donc il n'était pas clair si les gens qui mangeaient plus tôt mangeaient juste moins de calories. Dans cette étude, la seule chose que nous avons changé est l'heure de la journée de manger.”

Les 3 repas par jour, une organisation sociale et économique

Les participants des deux groupes ont perdu du poids et ont vu leur tension artérielle diminuer. “Nous pensions que le groupe limité dans le temps perdrait plus de poids, a admis le chercheur. Pourtant, cela ne s'est pas produit. Nous n'avons pas vu de différence dans la perte de poids pour ceux qui ont consommé la plupart de leurs calories plus tôt que plus tard dans la journée. Nous n'avons pas non plus vu d'effets sur la tension artérielle.”

Pour Patrick Serog, ces résultats ne sont pas une surprise. “On n’a jamais prouvé que manger plus le matin que le soir a un effet sur le poids, développe-t-il. L’histoire selon laquelle manger plus le matin ferait plus maigrir remonte au Moyen-Âge où il fallait bien manger le matin avant d’attaquer une grosse journée de travail. C’était vital par rapport aux travaux à faire. C’est rentré dans la mémoire collective.” L’organisation actuelle des trois repas par jour tient plus d’une organisation sociale et économique que d’arguments de santé. “Pour régler la vie en société, il faut créer des espaces temps alimentaires, ajoute le médecin nutritionniste. En Chine, ils ont l’habitude de manger de petites quantités toute la journée et cela n’a pas d’incidence sur leur santé.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité