• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psilocybine

Un composé des champignons hallucinogènes soulage la dépression

Un traitement psychédélique à la psilocybine permet de réduire de manière rapide et importante les symptômes dépressifs sévères.

Un composé des champignons hallucinogènes soulage la dépression horkins/iStock

  • Publié le 05.11.2020 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La psilocybine est efficace pour soulager tous types de patients qui souffrent de dépression sévère.
  • Quatre semaines après le traitement, 54% des participants ont été considérés en rémission, ce qui signifie qu'ils ne sont plus qualifiés de déprimés.

Planer pour oublier ses soucis.  La psilocybine, la molécule hallucinogène présente notamment dans les champignons psychédéliques, permettrait de soulager les épisodes dépressifs. Ces résultats, déjà observés par des chercheurs américains dans une étude publiée dans le Journal of Psychopharmacology le 30 novembre 2016, ont été confirmés par des scientifiques de l’université Johns Hopkins (États-Unis). Dans des travaux présentés le 4 novembre dans JAMA Psychiatry, les auteurs avancent que deux doses de psilocybine, couplés administrées avec une psychothérapie de soutien, réduisent de manière rapide et importante les symptômes dépressifs.

54% des participants en rémission grâce à la psilocybine

Les chercheurs rapportent que la psilocybine est efficace pour soulager tous types de patients qui souffrent de dépression sévère. “L'ampleur de l'effet que nous avons constaté était environ quatre fois plus grande que ce que les essais cliniques ont montré pour les antidépresseurs traditionnels sur le marché, s’est réjoui Alan Davis, professeur de psychiatrie et de sciences du comportement à l’université Johns Hopkins et l’un des auteurs de l’étude. Parce que la plupart des autres traitements de la dépression mettent des semaines ou des mois à fonctionner et peuvent avoir des effets indésirables, cela pourrait changer la donne si ces résultats se maintiennent dans les futurs essais cliniques contrôlés par placebo.” La psilocybine produit des hallucinations visuelles et auditives et de profonds changements de conscience quelques heures après l'ingestion.

Les résultats ont été obtenus auprès de 24 patients qui ont présenté des symptômes dépressifs persistants pendant environ deux ans avant de s'inscrire à l'étude. Ils ont dû réduire leur prise d’antidépresseurs avant l'étude pour assurer une exposition en toute sécurité à ce traitement expérimental. Sous la direction des chercheurs, ils ont subi deux séances de psilocybine de cinq heures et été suivis pendant quatre semaines.

Une preuve de la nécessité d’une approbation médicale pour la psilocybine

Plus d’un volontaire sur trois (67%) ont montré une réduction de plus de 50% des symptômes de la dépression après une semaine et 71% après quatre semaines. Quatre semaines après le traitement, 54% des participants ont été considérés en rémission, ce qui signifie qu'ils ne sont plus qualifiés de déprimés. “Parce qu'il existe plusieurs types de troubles dépressifs majeurs qui peuvent entraîner des variations dans la façon dont les gens réagissent au traitement, j'ai été surpris que la plupart des participants à notre étude aient trouvé que le traitement à la psilocybine était efficace”, s’est étonné Roland Griffiths, professeur en neuropsychopharmacologie de la conscience à l’université John Hopkins.

Les symptômes dépressifs des participants ont été évalué avec le GRID-Hamilton Depression Rating Scale, un outil d'évaluation de la dépression au moment de leur inscription, une semaine après la prise de psilocybine et une dernière fois quatre semaines après. Un score de 24 ou plus indique une dépression sévère, 17-23 dépression modérée, 8-16 dépression légère et 7 ou une absence de signe dépressif. Lors de leur inscription, les participants ont présenté une moyenne de 23. Une semaine et quatre semaines après la prise de psilocybine, ce score moyen a chuté à 8. “Je pense que cette étude est une preuve de l’importance d’une approbation médicale pour la psilocybine afin de traiter la dépression, plaide Tim Ferriss, qui a soutenu la campagne de financement de cette étude. Comment expliquer l'ampleur et la durabilité incroyables des effets ? La recherche sur le traitement avec des doses modérées à élevées de psychédéliques peut révéler des paradigmes entièrement nouveaux pour comprendre et améliorer l'humeur et l'esprit.” Les chercheurs ont annoncé continuer à suivre les participants pendant un an pour étudier l’effet dans le temps de ce traitement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité