• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Covid-19 à la maison : chaque malade pourrait contaminer la moitié des membres du foyer

Le taux d'infection secondaire au sein  d'un même foyer a atteint 53% dans une étude réalisée à partir de 101 cas initiaux de Covid-19 dans deux villes américaines.

Covid-19 à la maison : chaque malade pourrait contaminer la moitié des membres du foyer Kzenon./iStock

  • Publié le 01.11.2020 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La vie familiale serait-elle un des carburants de l'épidémie de Covid-19 ? C'est ce que pourrait suggérer une récente étude américaine -qui repose, certes, sur un nombre de foyers restreint- dont les résultats montrent que chaque personne malade contamine la moitié des membres de son foyer.

Cette étude a été menée dans deux villes américaines, Nashville dans le Tennessee et Marshfield dans le Wisconsin, où 101 personnes ont été définies comme "patient index", c'est à dire présentant les symptômes de la Covid-19, étant positif à un test PCR et vivant avec au moins une personne sous le même toît.

Ces patients index dont l'âge moyen était de 32 ans et ceux qui partagent leur vie dans leur foyer ont été invités à se tester quotidiennement durant 14 jours et à tenir chaque jour le journal de leurs symptômes. Au terme de ce délai de deux semaines, 102 des 191 contacts familiaux identifiés et qui avaient déclaré n'avoir aucun symptôme le jour de l'apparition de la maladie chez le "patient index" ont à leur tour été testés positifs. Cela représente un taux d'infection secondaire de 53% qui, en analysant l'étude, se répartit entre 43% autour des patients index de moins de 18 ans et 57% autour des patients index d'âge adulte.

Quatre heures dans la même pièce

Soixante-dix patients index (donc 69% d'entre-eux) ont déclaré avoir passé plus de 4 heures dans la même pièce avec un ou plusieurs membres du ménage la veille et 40 (40%) le lendemain du début de la maladie. De même, 40 (40%) des patients index ont déclaré dormir dans la même pièce avec un ou plusieurs membres du ménage avant le début de la maladie et 30 (30%) après le début de la maladie.

Trois sur quatre de ces contaminations au sein du même foyer se sont produites dans les 5 jours suivant le début de la maladie du patient index et la moitié des membres de ces foyers qui ont été infectés n'ont souffert que d'une forme asymptomatique de la maladie.

"Étant donné que la transmission à domicile du SRAS-CoV-2 est courante et peut survenir rapidement après le début de la maladie du patient index, les personnes doivent s'auto-isoler immédiatement au début des symptômes de type COVID, ou au moment d'un résultat de test positif. Parallèlement à l'isolement, tous les membres du ménage doivent porter un masque lorsqu'ils se trouvent dans des espaces partagés du ménage", soulignent les auteurs de l'étude.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1176-Coronavirus-Covid-19-n-est-qu-une-infection-virale-poumon


Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité