• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Saisonnalité

Covid-19 : l'épidémie accélère quand les températures baissent

Le syndicat Jeunes Médecins établit une corrélation entre la baisse des températures et l'accélération soudaine de l'épidémie de coronavirus. 

Covid-19 : l'épidémie accélère quand les températures baissent Smitt / istock.

  • Publié le 30.10.2020 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • "Lorsqu’on regarde les températures publiées par météo France, les dates coïncident parfaitement avec la durée d’incubation du virus", analysent les scientifiques.
  • Dans son dernier rapport, Santé Publique France note une très forte augmentation de l’ensemble des indicateurs nationaux concernant l'épidémie de coronavirus.

Dans son allocation télévisée annonçant le reconfinement de la France, Emmanuel Macron a évoqué une "accélération soudaine de l'épidémie", car le coronavirus "semble gagner en force à mesure que l'hiver approche et que les températures baissent".

Synchronisation à l’échelle du continent

Une hypothèse validée par le syndicat Jeunes Médecins. En effet, depuis le 25 septembre les températures ont chutées sur l’ensemble du territoire, poussant les Français à déserter les terrasses et les jardins et à se replier en intérieur. "Lorsqu’on regarde les températures publiées par météo France, les dates coïncident parfaitement avec la durée d’incubation du virus", analysent les scientifiques.

"Cette hypothèse semble être la plus probable. Lorsque l’on regarde les autres pays européens, on observe exactement la même accélération depuis le 1er octobre (Belgique, Angleterre, Italie, Pays-Bas, Suisse et Allemagne). Seul le changement des températures saisonnières peut expliquer cette synchronisation à l’échelle du continent", poursuivent les auteurs de la tribune.

Très forte augmentation de l’ensemble des indicateurs nationaux

Dans son dernier rapport, Santé Publique France note une très forte augmentation de l’ensemble des indicateurs nationaux, notamment des hospitalisations (+62%), des admissions en réanimation (62% de personnes âgées de 65 ans ; 89% avec comorbidités ) et des décès dus à la Covid-19. Les régions les plus touchées à ce jour sont l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ile-de-France ainsi que les Hauts-de-France, et les métropoles les plus impactées sont Saint-Etienne, Lille, Lyon et Grenoble.


https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1176-Coronavirus-Covid-19-n-est-qu-une-infection-virale-poumon

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité