• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Évolution

L'Inserm lance une plateforme d’évaluation clinique des candidats vaccins

L'Inserm lance une plateforme d’évaluation clinique des candidats vaccins contre la Covid-19 afin de permettre “une participation étendue de la population française aux essais vaccinaux”.

L'Inserm lance une plateforme d’évaluation clinique des candidats vaccins Tero Vesalainen/iStock

  • Publié le 23.07.2020 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'Inserm lance une plateforme d’évaluation clinique des candidats vaccins contre le Covid-19
  • Plus de 140 candidats vaccins ont été recensés et 17 d'entre eux en sont aux évaluations cliniques
  • Un comité scientifique a été créé et une plateforme nationale d’évaluation clinique a été développée

Partout dans le monde, des chercheurs s'activent pour mettre au point un vaccin contre la Covid-19 et 17 des 140 candidats vaccins en sont déjà aux évaluations cliniques. Pour synthétiser les résultats de ces essais, l'Inserm avec l’appui du réseau REACTing, de Santé publique France, des CHU et du collège des enseignants en médecine générale, lance une plateforme d’évaluation clinique des candidats vaccins contre la Covid-19, baptisée COVIREIVAC. Le but étant de permettre à la population française de participer aux essais vaccinaux. 

Un comité scientifique et une plateforme d'évaluation

Ce projet part du constat que l’accès de la France aux candidats les plus prometteurs ne sera possible qu’en mettant en place un ‘guichet unique’ au service des industriels et des académiques permettant d’évaluer ces produits, de garantir la faisabilité des essais cliniques auprès des industriels concernés et de négocier les conditions de production et de marchés”, explique l'Inserm dans un communiqué.

Cette initiative implique la création d'un “comité scientifique chargé de réaliser une évaluation scientifique et stratégique” des différents candidats vaccins en étudiant leur efficacité, leur sécurité et la capacité de production pour identifier les produits les plus intéressants. Le développement d’une plateforme nationale d’évaluation clinique a également été initié.

Une collaboration européenne envisagée

Faire face à la gravité de la pandémie de Covid-19 suppose d’assurer un accès aussi large que possible à la population française et européenne aux futurs vaccins, précise Gilles Bloch, PDG de l’Inserm. Grâce à un réseau vaccinal déjà existant, le projet COVIREIVAC peut conférer à la France l’attractivité nécessaire pour garantir une participation active aux grands essais vaccinaux et un accès précoce aux meilleurs candidats vaccins”. Afin de pouvoir étendre le dispositif et permettre des essais cliniques de plus grande ampleur, l'Inserm envisage de collaborer avec d'autres pays européens. 

Avec plus de 1 500 000 cas confirmés dans le monde et 623 461 morts, la Covid-19 continue sa progression. Selon une récente étude, la variante du SARS-CoV-2 qui circule actuellement en Europe et aux Etats-Unis serait plus dangereuse que la souche apparue en Chine. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité