• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Paradoxe

Obésité : attention aux carences nutritionnelles

Fer, vitamines, calcium… Les carences nutritionnelles sont fréquentes et importantes chez les personnes obèses.

Obésité : attention aux carences nutritionnelles kwanchaichaiudom/iStock

  • Publié le 01.08.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les carences nutritionnelles en fer, calcium, vitamine D sont fréquentes chez l’enfant en surpoids ou obèse.
  • Chez les obèses, le recours à la chirurgie bariatrique est synonyme de dénutrition programmée.

Cela peut surprendre, mais les carences nutritionnelles sont fréquentes et importantes chez les personnes obèses. “Chez les enfants qui ont une appétence pour des produits à forte densité énergétique, on observe très souvent des carences nutritionnelles sous-jacentes malgré l’excès de consommation énergétique. Les carences nutritionnelles les plus fréquentes sont les carences martiales en fer, en vitamine D ainsi qu’en calcium et autres vitamines B12, C”, détaille la professeure Béatrice Dubern, gastro-pédiatre au service de  nutrition et gastroentérologie pédiatriques de l’hôpital des enfants Armand-Trousseau*.

Trop et mal alimenté

Chez les adultes atteints d’obésité, la personne est trop et mal alimentée. Avant la mise en œuvre de toute chirurgie bariatrique (environ 60 000 opérations en France chaque année), “la règle est de chercher toutes les carences (fer, vitamine D, vitamines 12, B1, B9) et de renutrir correctement le patient pour corriger ses carences en amont de l'opération. Après la chirurgie bariatrique, les mêmes carences sont retrouvées et sont majorées car certains aliments sont moins bien absorbés, explique Claire Carette, médecin nutritionniste et diabétologue à l'Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP). Selon une étude taïwanaise, la chirurgie bariatrique augmente le risque fracturaire. Il y a un enjeu important sur le maintien des apports en vitamine D et en calcium pour éviter ce risque", poursuit-elle.

Conséquences sur l’organisme

Les carences en fer et en vitamine D peuvent avoir des conséquences importantes sur l’organisme : anémie, risque accru aux infections, anomalies du développement neurocognitif, hypovitaminose D ou encore atteintes hépatiques (NASH). Les principales sources de fer sont la viande et les poissons, complétés de légumes secs. La vitamine D est disponible dans les poissons gras, les œufs et les produits laitiers non écrémés.

Les dernières projections de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent qu’au moins un adulte sur trois dans le monde souffre de surcharge pondérale et que près d’un sur dix est obèse. Une situation encore plus critique chez les enfants, où l'on dénombre plus de 40 millions d'individus de moins de 5 ans avec un poids excessif.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité