• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Essai ELVIS

Covid-19 : l’eau salée pour soulager les symptômes du coronavirus

Selon une équipe de recherche de l’université d’Édimbourg, en Écosse, les gargarismes d’eau salée seraient efficaces pour soulager les maux de gorge déclenchés par la Covid-19.

Covid-19 : l’eau salée pour soulager les symptômes du coronavirus JackF/iStock

  • Publié le 01.07.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'Université d'Edimbourg, en Ecosse, lance un essai clinique pour tester l'efficacité des gargarismes d'eau salée sur le mal de gorge lié à l'infection au Covid-19.
  • L'eau salée aurait, selon les chercheurs, des effets antiviraux prouvés sur les rhumes provoqués par des coronavirus.

Une équipe de chercheurs écossaise s’est penchée sur une étonnante préconisation pour soigner les symptômes de la Covid-19, et notamment le mal de gorge : les gargarismes d’eau salée. Un “remède de grand-mère” qui, selon les scientifiques, a déjà démontré son efficacité en réduisant les gonflements et en soulageant la douleur causée par le rhume, et qui pourrait s’avérer d’une aide précieuse pour lutter contre l’un des principaux symptômes de la Covid-19.

Des effets antiviraux démontrés

Intitulé ELVIS (Edinburgh and Lothians Viral Intervention Study), l’essai pilote a été mené auprès d’adultes en bonne santé dans les deux jours suivant la contraction d'une infection des voies respiratoires supérieures — communément appelée rhume.

Les participants ont été divisés en deux groupes, un groupe a été prié de se gargariser et de se rincer les voies nasales avec une solution saline au besoin. L'autre groupe a soigné son rhume comme il le ferait normalement.

Tous les participants ont par ailleurs tenu un journal de leurs symptômes pendant deux semaines. Des écouvillons auto-collectés ont également été testés pour mesurer la quantité de virus rhume dans leur nez. Il s’est avéré que les participants s’étant gargarisés avec la solution saline ont eu un rhume durant en moyenne deux jours de moins, étaient moins susceptibles de le transmettre à leur famille, avaient une clairance virale plus rapide et étaient moins susceptibles d'utiliser des médicaments.

Démarrage d’un essai clinique

Face à ces conclusions, les chercheurs en ont donc conclu que l’eau salée pouvait stimuler la défense antivirale des cellules affectées par la Covid-19, et donc protéger l’organisme de l’infection.

Nous allons maintenant tester notre intervention sur l'eau salée chez les personnes soupçonnées ou confirmées de Covid-19, et nous espérons que cela s'avérera être une mesure utile pour réduire l'effet et la propagation de l'infection”, explique dans un communiqué le professeur Aziz Sheikh, directeur de l'Institut Usher de l'université d'Édimbourg (Royaume-Uni). “Elle ne nécessite que du sel, de l'eau et une certaine compréhension de la procédure, donc elle devrait, si elle s'avère efficace, être facile — et peu coûteuse — à mettre en œuvre largement.”

Devant débuter dans les prochaines semaines, l'étude ELVIS Covid-19 recrute actuellement des adultes vivant en Écosse et présentant des symptômes de la Covid-19 ayant été diagnostiqués porteurs du coronavirus. Ceux qui participeront à l’essai seront invités à suivre les conseils dispensés par le gouvernement, notamment en matière d’hygiène et d’auto-confinement, et devront se gargariser et se nettoyer le nez avec de l'eau salée.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité