• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne

Les vacances en Creuse sont dans l'air du temps

La direction touristique de la Creuse mise sur les attraits 'zen', 'nature' et de 'grands espaces' pour attirer les touristes bien avant le début de la crise sanitaire. Un message qui se raccorde aujourd'hui aux besoins des Français.

Les vacances en  Creuse sont dans l'air du temps Alain36/iStock

  • Publié le 22.06.2020 à 18h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Creuse Tourisme, visionnaire ? C'est l'impression que donne les spots publicitaires de cette agence touristique tous axés sur le retour à la nature, au calme et aux grands espaces. Avec une densité moyenne de 22 habitants au km², la Creuse - le deuxième département le moins peuplé de France - bénéficie, comme d'autres départements ruraux, un regard nouveau et presque tendance tant ce qu'ils proposent est en adéquation avec les regrets exprimés de nombreux confinés. "On nous demande parfois si on avait deviné ce qui allait arriver, rit Graziella Penot responsable de la communication de Creuse Tourisme. Comme on n'a ni la mer ni la haute-montage, on a axé depuis deux ans notre communication sur le sport-nature, et un retour 'zen' à la nature ! Alors oui on répond aux attentes des gens et on compte bien capitaliser dessus."

Un alignement des planètes qui est le résultat d'un travail en amont conséquent. L'agence de développement a débloqué fin 2019 277 160€ pour sa campagne publicitaire pour l'année 2020. Cependant elle a du revoir sa stratégie de communication en raison de la paralysie de l'économie causée par la crise sanitaire. Si l'agence a maintenu ses spots télévisés de juin et sa campagne digitale, elle a dû annuler la moitié de ses affichages publicitaires dans le métro parisien ainsi que sa communication à destination des touristes étrangers. Pourtant la petite équipe a su s'adapter aux circonstances. L'ensemble des fonds récupérés des annulations de campagne publicitaire ont été affectés à l'opération de solidarité "le repos des héros". Cette initiative lancée par l'agence d'attractivité et de développement touristique des Pyrénées-Atlantiques consiste à offrir des bons de vacances aux personnes ayant été en "première ligne" lors de la crise sanitaire comme les soignants. "On a choisi d'aller sur cette opération pour faire la promotion de la destination, faire acte de solidarité et pour soutenir économiquement nos prestataires" explique Graziella Penot. L'huissier devrait ces prochains jours effectuer le tirage au sort des 110 gagnants parmi les 2 300 participants. 

Changement de regard

Le moment de gloire est-il arrivé ? Pas encore. Comme tous les autres acteurs du tourisme, les hôteliers, restaurateurs et sites touristiques creusois encaissent pour l'instant les coups économiques. Le secteur a perdu son avant-saison et les restaurateurs n'espèrent plus rattraper la perte financière engendrée par le confinement. Pourtant le nouveau site Internet du tourisme en Creuse enregistre de bons score d'audience depuis le déconfinement dont +36% de visiteurs en plus entre le 15 et le 17 juin 2020 par rapport à 2019. Alors la bataille de l'attractivité se déplace sur les réseaux sociaux. "Depuis le 11 mai on voit que les gens ont envie d'évasion. Dès le premier week-end de déconfinement les prestataires ont remarqué la présence de touristes de proximité qui réalisent des excursions d'une journée" raconte-elle. Or avec le flou autour des autorisations de passer les frontières et la peur de la crise économique, la tendance de l'été 2020 semble être de rester en France et si possible pas trop loin de chez soi. Des nouveaux comportements qui devraient favoriser la campagne française dont la Creuse au centre du pays. "Là sur les réseaux sociaux, on lit que de plus en plus de commentaires de personnes qui disent bien vouloir découvrir la Creuse, se réjouit Graziella Penot. Clairement aujourd'hui les gens ont une meilleure image de la campagne par rapport à il y a quelques mois."

La campagne nouvelle frontière du "hype" ? C'est le pari de l'agence départementale qui ne se contente pas seulement d'attirer des touristes de passage. "Nous aimerions convaincre les personnes qui veulent changer de vie de s'installer en Creuse pour dynamiser le territoire, explique-t-elle. Notre service d'accueil des nouveaux habitants travaille déjà sur cette thématique et nous comptons tirer profit de la situation. Apparemment les agences immobilières ont enregistré davantage de demandes ces dernières semaines, c'est peut-être le moment de valoriser cette campagne de publicité au maximum." Le confinement et le recours plus aisé au télétravail seront-ils suffisant pour repeupler les campagnes ?

nc

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité