• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Guéri de la Covid-19, il reçoit une facture d’un million de dollars

Aux États-Unis, un patient hospitalisé pendant deux mois et guéri de la Covid-19 a reçu une facture de plus d'un million de dollars.

Guéri de la Covid-19, il reçoit une facture d’un million de dollars Sudok1/iStock

  • Publié le 15.06.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Michael Flor, 70 ans, a passé 62 jours à l'hôpital et a reçu une facture de 1 122 501,04 dollars.
  • Il est passé tout près de la mort et a dit adieux à sa femme et à ses enfants, les médecins pensant qu'il ne survivrait pas.
  • Grâce au plan d'aide mis en place par le Congrès pour affronter la pandémie, il ne devrait pas avoir à débourser un dollar de remboursement pour ses soins.

La facture fait 181 pages et le montant est astronomique. Micheal Flor, un Américain âgé de 70 ans et vivant à Seattle, a reçu une facture d’hôpital dépassant le million de dollars — 1 122 501,04$ très exactement, soit environ 880 000€ — après avoir passé 62 jours au centre médical Swedish Issaquah de Seattle. Il y a été admis le 4 mars pour en sortir le 5 mai.

La culpabilité d’avoir survécu

Son cœur a failli s’arrêter une seconde à la vue du montant qu’il devait débourser pour rembourser les frais médicaux, a-t-il témoigné au Seattle Times. Michael Flor doit ainsi 9 736$ par jour pour la chambre en soins intensifs, près de 409 000$ pour sa transformation en chambre stérile en raison de la contagiosité du coronavirus pendant 42 jours, 82 000$ pour l'utilisation d'un respirateur artificiel pendant 29 jours et 100 000$ pour les soins de la “dernière chance”, quand son pronostic vital a été engagé pendant deux jours. Au total, il y a près de 3 000 frais détaillés, soit environ 50 par jour. À la lecture de la facture et de ces montants, un sentiment de culpabilité a envahi le miraculé. “Je me sens coupable d'avoir survécu, a-t-il confié. Il y a un sentiment de ‘pourquoi moi?’ Pourquoi ai-je mérité tout cela ? Regarder le coût incroyable de tout cela apporte un sentiment de culpabilité.”

Michael Flor est un miraculé. Pendant sa prise en charge, il est passé tout près de la mort, à tel point que les infirmières lui ont tendu le téléphone pour qu’il fasse ses adieux à sa femme et ses deux enfants. “Il ne pouvait pas être plus mal en point, avec pratiquement tous les systèmes d'organes fermés”, se rappelle la docteure Anne Lipke, médecin spécialisée en soins pulmonaires et en soins intensifs qui s’est occupée de lui, au Seattle Times. Finalement guéri, il est sorti de l’hôpital sous les applaudissements du personnel soignant.

Rien à débourser

Dans les faits, ce rescapé ne devrait pas avoir à débourser un dollar. Des règles financières spéciales ont été mises en place aux États-Unis pour affronter la pandémie et un plan de 100 milliards de dollars vise à aider les hôpitaux et les compagnies d'assurance à assumer les coûts de cette crise, en partie pour encourager les gens à rechercher des tests et des traitements. En conséquence, Michael Flor ne devrait même pas avoir à activer Medicare, la couverture santé des seniors, dont il bénéficie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité