• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Morts inexpliquées : faudra-t-il revoir le bilan de la Covid-19 à la hausse ?

Une étude révèle que beaucoup de morts inexpliquées survenues hors de l’hôpital pendant l’épidémie sont dues à des lésions pulmonaires en lien avec le virus de la Covid-19.

Morts inexpliquées : faudra-t-il revoir le bilan de la Covid-19 à la hausse ? Motortion/iStock

  • Publié le 13.06.2020 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une étude montre le lien avec la Covid-19 pour de nombreux décès inexpliqués hors de l'hôpital
  • La dégradation rapide de l'état de santé de personnes infectées mais avec peu de symptômes au départ pourrait expliquer ces décès

Le nombre de morts liées à la Covid-19 pourrait être bien plus élevé. Selon les résultats d’une étude publiée le 28 mai 2020 dans l’European Journal of Heart Failure, la majorité des morts inexpliquées en dehors de l’hôpital pendant le pic épidémique (du 23 mars au 7 avril 2020) ont été causées par des lésions pulmonaires en lien avec la Covid-19. Ces travaux ont été réalisés par des membres de l'Institut médico-légal de Paris, de l’hôpital Sainte-Anne - GHU Paris, des hôpitaux de l’AP-HP Saint-Louis et Lariboisière, de l'Université de Paris, de l’Inserm et du CNRS. 

Les chercheurs ont analysé les scanners post-mortem de personnes âgées de 27 à 99 ans, décédées en dehors de l’hôpital pendant la pandémie de la Covid-19. Sur ceux-ci, ils ont trouvé des signes d’infection pulmonaire en lien avec la Covid-19, des phlébites des membres inférieurs et des embolies pulmonaires proximales responsables de l’arrêt cardiaque de la personne. Pour les deux derniers, ils estiment qu’il y aurait eu trois fois plus de cas pendant le pic de l’épidémie que pendant toute l’année 2019. 

14 fois plus de demandes d’autopsies médico-légales

Tous les patients de l’étude avaient des symptômes à priori bénins - toux et/ou fièvre - mais leurs médecins avaient suspecté une infection au virus. “Certains symptômes de la Covid-19 évoluent très rapidement, explique Jean-Daniel Gradeler, médecin généraliste à Saint-Privat-la-Montagne, dans le Nord-Est de la France. Il y a eu des cas de personnes qui allaient parfaitement bien, mais quand on leur mesurait la saturation en oxygène dans le sang on s'apercevait qu’ils avaient une saturation catastrophique.” Le fait que certains symptômes soient imperceptibles pourrait donc expliquer que ces patients soient décédés en dehors de l’hôpital. 

Beaucoup de morts subites étaient inexpliquées pendant cette période. Les médecins ont donc souvent réalisé des autopsies médico-légales. Au total, ce type d’examen a été demandé 14 fois plus qu’en 2019. Selon l’étude, une majorité de ces morts subites seraient liées à une embolie pulmonaire proximale. D’où l’importance de ne pas être seul au moment de la crise, ce qui était le cas pour la plupart des patients de l’étude. Les auteurs insistent également sur le fait que la prévention de la thrombose pourrait être salvateur chez les patients ayant des symptômes de la Covid-19. 

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1176-Coronavirus-Covid-19-n-est-qu-une-infection-virale-poumon

 

Publicité
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité