• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête

Tabac, alcool et cannabis en baisse chez les jeunes français

La consommation d’alcool, de tabac et de cannabis est en baisse chez les Français de 11 à 15 ans, selon une nouvelle enquête parue mardi 19 mai. Malgré cela, elle reste tout de même supérieure à la moyenne européenne. 

Tabac, alcool et cannabis en baisse chez les jeunes français nixki/iStock

  • Publié le 20.05.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les Français de 11 à 15 ans consomment moins d'alcool, de tabac et de cannabis qu'il y a quelques années.
  • Ils restent toutefois parmi les premiers consommateurs d'alcool chez les jeunes européens.
  • A 15 ans, 70% des Français ont déjà bu de l'alcool.

La consommation d’alcool, de tabac et de cannabis est en baisse chez les Français de 11 à 15 ans, selon une enquête diffusée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) ce mardi 19 mai. Malgré tout, elle reste supérieure à la moyenne européenne. 

Ainsi, en 2018, un tiers des collégiens avaient déjà goûté de l’alcool avant l’entrée en 6e. Si c’est moins qu’en 2014 où ils étaient 49,8%, cela reste tout de même le niveau d’expérimentation le plus élevé en Europe à cet âge, tous sexes confondus. Dans le détail, 32,1% des Français de 11 ans ont déjà essayé l’alcool. A 13 ans, ils sont 48,6% à en avoir déjà bu et à 15 ans 70%. Au niveau européen, “les garçons français de 13 ans figurent également en 1re position alors que les filles de cet âge se situent entre la 5e et 10e place. À 15 ans, en France, 7 élèves sur dix sont expérimentateurs contre 6 sur dix en moyenne pour les autres pays, positionnant ainsi toujours ces adolescents français dans la première moitié du classement, mais au-delà de la 7e place”, détaille l’OFDT. A 11 et 13 ans, les jeunes Hongrois figurent également parmi les plus expérimentateurs. A 15 ans, la Grèce prend la tête du classement.

Au niveau du tabac, la cigarette plait beaucoup aujourd’hui beaucoup moins aux jeunes français. Actuellement, 4,1% et 14% des jeunes de 11 et 13 ans ont déjà expérimenté la cigarette. Ils sont 33% à 15 ans contre plus de la moitié en 2014. Ainsi, les Français de 13 et 15 ans qui occupaient les premières positions dans le classement en 2014 sont désormais en-dessous du 7e rang (ils restent tout de même au-dessus de la moyenne européenne). Les Lituaniens et les Bulgares sont les plus précoces dans l’expérimentation du tabac.

Les jeunes bulgares sont les plus accros au cannabis 

Quant au cannabis chez les adolescents de 15 ans, l’augmentation qui était continue en France depuis 2006 a chuté de 12 points avec 16,5% de garçons et de filles essayant pour la première fois en 2018. Au niveau européen, les plus accros au cannabis sont les jeunes Bulgares. De fortes prévalences ont également été observées en Angleterre, en Suisse, en Italie, en Allemagne ou au Pays de Galles. “Les jeunes Français de 15 ans ne se situent plus aux toutes premières positions du classement 2018 mais restent néanmoins dans le premier tiers des pays les plus consommateurs”, note toutefois l’OFDT.

Ainsi, c’est surtout au niveau de l’alcool que les Français sont les plus précoces. Chez les adolescents, un certain mal-être, des mauvaises relations avec les parents, un échec scolaire, des fugues ou des tentatives de suicide sont des facteurs souvent associés à une consommation abusive d’alcool. Qui plus est, les jeunes qui développent une résistance à l’alcool ont tendance à davantage développer un usage abusif et un développement pubertaire précoce pourrait être un facteur de risque d’alcoolodépendance.

A long terme, la consommation de boissons alcoolisées augmente le risque de certains cancers (de la bouche et la gorge, de l’œsophage, du foie, du côlon et du rectum, du sein…). Boire régulièrement favorise également les risques d’hémorragies cérébrales, élève la pression artérielle et augmente le risque d’hypertension. Cela peut aussi entraîner des troubles du rythme cardiaque et augmente le risque de mort subite. L’alcool est également la cause principale des cirrhoses du foie, une maladie chronique et irréversible (destruction progressive des cellules qui sont remplacées par un tissu fibreux). A plus ou moins long terme, cette fibrose peut se transformer en cancer du foie. Une consommation abusive peut aussi être responsable de troubles psychiques (dépression…) et cognitifs (troubles de la mémoire...) Rappelons enfin que plus la consommation d’alcool commence à un âge précoce, plus la détérioration du cerveau est importante.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité