• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Printemps

Allergie au pollen : comment bien se protéger

Le printemps, les beaux jours sont synonymes d’allergies au pollen pour beaucoup. Quelques gestes simples peuvent cependant leur permettre de mieux vivre cette période.

Allergie au pollen : comment bien se protéger Photodjo/iStock

  • Publié le 15.04.2020 à 14h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le confinement ne permet pas d'échapper totalement au pollen
  • Les gestes simples pour se protéger : éviter les activités extérieures et bien aérer son logement

Plongés dans le confinement, les Français n’échappent pas pour autant aux allergies saisonnières. En cette période printanière, c’est celle au pollen qui sévit. Des gestes quotidiens simples permettent de vivre au mieux cette période marquée pour beaucoup par des éternuements à répétition, le nez qui coule ou encore les yeux qui grattent.

Des gestes quotidiens

Pour bien se protéger, bien se rincer les cheveux le soir permet de se débarrasser du pollen accumulé pendant la journée. Aérer son habitation est une quasi-obligation pour éviter au pollen de s’accumuler dans son domicile et il est préférable de le faire avant le lever ou après le coucher du soleil. De plus, il est conseillé d’éviter de fumer ou encore d’utiliser de l’encens, de bougies parfumées ou de parfum d’intérieur. Concernant son comportement, il vaut mieux éviter les activités extérieures qui augmentent l’exposition aux pollens, comme le sport ou encore le jardinage. Il faut éviter d’étendre son linge dehors pour ne pas que le pollen ne s’y dépose. Si on utilise sa voiture, il faut garder les fenêtres fermées.

Enfin, les allergies croisées représentent un autre risque important. Ainsi, une personne allergique aux pollens de bouleau sont souvent plus réactives aux pollens d’aulne, de charme et de noisetier. Ces mêmes personnes ont également davantage de risques de souffrir d’une allergie alimentaire à l’abricot, la banane, la cerise, le concombre, le melon, la noisette, le raisin, la tomate.

Ne pas confondre avec le coronavirus

Ces allergies au pollen ne doivent pas être confondues avec le coronavirus. Si ces allergies peuvent elles aussi provoquer des problèmes respiratoires, il ne faut s’inquiéter que si les symptômes sont différents de ceux habituellement ressentis. Lorsque l’on contracte le Covid-19, de la fièvre, une toux sèche, un état de fatigue, des maux de tête ou encore des courbatures interviennent. Autant d’éléments qui ne sont pas présents dans le cas d’une allergie au pollen. En cas de doute, contactez votre médecin traitant ou appelez le Samu est une option. Cependant, ne vous rendez pas aux urgences pour éviter une potentielle contamination.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/50-Rhinite-allergique-le-traitement-contre-le-rhume-des-foins

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité