• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Anosmie

Coronavirus : de nombreux patients ont récupéré l'odorat en deux semaines

Dans une interview à Paris Match, le docteur Stéphane Hans, qui a participé à l'étude préliminaire européenne ayant établi un lien entre Covid-19 et perte d'odorat, en dit plus sur ce symptôme et donne des conseils aux malades qui n'auraient pas récupéré leurs sens au bout d'un mois. 

Coronavirus : de nombreux patients ont récupéré l'odorat en deux semaines AaronAmat/iStock

  • Publié le 13.04.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Certains patients Covid-19 perdent l'odorat
  • La perte d'odorat disparait souvent au bout d'une quinzaine de jours
  • Pour ceux chez lesquels cette perte d'odorat dure, une rééducation est possible avec l'aide d'un ORL

Ce qui est étrange dans notre étude, c'est que 44% des patients ont récupéré l'odorat en 15 jours”. Dans une interview pour Paris Match parue mercredi 8 avril, le docteur Stéphane Hans, chef de service ORL de l'hôpital Foch de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, revient sur la perte d’odorat provoqué par le coronavirus chez certains malades, particulièrement Européens. Pour ceux qui n’auraient pas récupéré leur odorat au bout d’un mois, il suggère de prendre rendez-vous avec un ORL et d’envisager une rééducation.

Stéphane Hans a contribué à l'étude préliminaire européenne qui a permis d’établir un lien entre le Covid-19 et l'anosmie (perte de l'odorat) et l'agueusie (perte de goût). Dans cette étude, réalisée par 12 hôpitaux européens, les chercheurs ont trouvé que plus de 80% des 417 patients atteints du coronavirus ayant développé des formes bénignes de la maladie présentaient des troubles du goût et de l’odorat.

Ce résultat est énorme, sachant que les Chinois n'avaient trouvé qu'environ 5% des patients qui présentaient ces troubles du goût et de l'odorat”, explique-t-il à Paris Match. Quant à savoir pourquoi les Européens seraient plus touchés par la perte de ces deux sens, cela reste flou. “On peut imaginer que cela soit une différence de structure au niveau de la partie haute du nez, où se situe l'organe de l'olfaction, selon la population. Ou alors que des gens y soient plus ou moins sensible en fonction de leur génétique. Mais cela reste des suppositions. On peut aussi imaginer que le virus soit légèrement différent en Europe. On parle de mutation possible du virus et clairement, en Espagne deux types du virus circulent : un qui est bénin et l'autre qui l'est moins. Des coronavirus, il y en a beaucoup et ils peuvent se modifier, ce qui explique la virulence qui n'est pas la même entre la Chine et l'Europe”, avance Stéphane Hans. Ainsi, en France, outre les symptômes respiratoires, la toux et la fièvre, beaucoup de patients ont également fait état de problèmes dermatologiques, contrairement aux Chinois.

Il est possible que certains ne récupèrent jamais leurs sens

Si d’autres virus peuvent aussi entraîner la perte de l’odorat, avec le Covid-19, 44% des patients de l’étude l’ont récupéré en 15 jours, beaucoup plus rapidement. Aussi, les chercheurs se demandent désormais si le coronavirus “atteint les sens de la même manière que les autres virus”.

Pour les patients qui tarderaient à récupérer leur odorat, Stéphane Hans conseille d’attendre environ un mois après le début de l’anosmie pour prendre rendez-vous avec un ORL et envisager une rééducation. Cette dernière “consiste à respirer différents types d'odeurs quelques minutes par jour pendant quelques semaines. La stimulation de l'organe olfactif avec des odeurs qui n'ont rien à voir les unes avec les autres augmente la récupération”, explique-t-il.

Le coronavirus augmentant les problèmes respiratoires, “il ne faut surtout pas donner de corticoïdes ni par la bouche, ni par le nez, ni d'autres anti-inflammatoires”, rappelle-t-il. Ainsi, les patients anosmiques devront se passer de traitements.

Malheureusement, bien que l’on manque actuellement de recul pour avoir la moindre certitude sur le sujet, il est possible que certains patients ne puissent jamais retrouver leur odorat. D’après Stéphane Hans, on en saura plus dans un an environ. “On considère que ce qui est neuro-sensoriel évolue sur un an. Un nerf peut rester non fonctionnel pour un an et recommencer à fonctionner. Au-delà de cette période, c'est très rare”, conclut-il.

L’OMS ne prend pas encore ces symptômes en considération

Il y a quelques semaines, le virologue allemand Hendrik Streeck, avait expliqué à la presse que la perte du goût et de l’odorat s’appliquaient “pour un bon deux tiers des personnes infectées, qui ont décrit une perte du goût et de l’odorat pendant plusieurs jours. C’est allé tellement loin qu’une mère nous a indiqué ne pas avoir senti que son bébé avait la couche pleine. D’autres nous ont indiqué ne plus pouvoir sentir leur shampoing et leur nourriture.”

Malgré tout, l’anosmie et l’agueusie ne sont pas encore répertoriées par l’OMS comme symptômes officiels du nouveau coronavirus. La liste est toutefois déjà longue. Sur son site, l’organisation note ainsi : “Les symptômes les plus courants de la Covid-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée. Ces symptômes sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive.”

Toutefois certaines personnes infectées ne présentent aucun symptôme et se sentent bien, rappelle-t-elle. La plupart (environ 80%) des malades guérissent sans traitement particulier. Malheureusement, “environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée”. Par ailleurs, “les personnes âgées et celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète) ont plus de risques de présenter des symptômes graves”. Elle conclut en rappelant que toute personne présentant de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires doit consulter un médecin.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité