Publicité

QUESTION D'ACTU

Conseils de l'Inpes

Canicule : comment protéger les personnes à risque

A partir de lundi, un épisode caniculaire de plusieurs jours devrait toucher toute la France. Les températures iront de 30 à 36 degrés sur la moitié nord. Face à cette canicule, les plus fragiles devront être protégés.

Canicule : comment protéger les personnes à risque ALFRED/SIPA

  • Publié 19.07.2013 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La France a chaud ! Avec 30 degrés à Lille, mais aussi à Strasbourg, le nord du pays commence lui aussi à être touché par les fortes chaleurs. Avec les trois-quarts des départements de l'Hexagone actuellement en niveau 2 du plan canicule, les prochains jours risquent d'être difficiles pour de nombreux Français. D'autant plus qu'un épisode caniculaire est attendu pour le lundi 22 juillet. Sur une période de trois à quatre jours, les températures devraient s'envoler, allant de 30 à 36 degrés sur la moitié nord, et 31 à 38 degrés sur la moitié sud. Alors, face à cette canicule, l'Institut national de prévention et d'éducation (Inpes) rappelle comment faire pour se protéger.


Les personnes à risques
Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs. Lorsque l’on est âgé de plus de 65 ans, le corps transpire peu, et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. La température du corps peut alors augmenter. Ces personnes risquent donc lors de ces épisodes, le fameux « coup de chaleur », c'est-à-dire une hyperthermie (température supérieure à 40° avec altération de la conscience).
Par ailleurs, l'organisme des tout-petits est également fragile, notamment celui des nourrissons et des enfants de moins de 4 ans. L'exposition à une chaleur importante provoque chez eux une élévation de la température et une perte rapide en eau de leur organisme (60 %) qui peut entraîner une grave déshydratation. Enfin, chez les travailleurs manuels, ceux notamment qui exercent en extérieur, et lorsqu’on fait du sport, le corps exposé à la chaleur transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Ils ont par conséquent un risque de déshydratation plus important.

Comment se protéger
Pour les personnes âgées, il s'agira, de bien mouiller sa peau plusieurs fois par jour, tout en assurant une légère ventilation. Mais aussi, de veiller à boire environ 1,5 L d’eau par jour. Si ces personnes là connaissent des difficultés à avaler les liquides, elles ne doivent pas hésiter à prendre de l’eau, sous forme solide, en consommant par exemple des fruits (melon, pastèque, prunes, raisin, agrumes), voire de l’eau gélifiée. Enfin, mieux vaut lors des épisodes de fortes chaleurs, que ces personnes ne consomment pas d’alcool, ni de boissons à forte teneur en caféine ou en sucre. Elles doivent également continuer à manger normalement (fruits, légumes, pain, soupe…) même en l’absence de sensation de faim. Passer plusieurs heures par jour dans un endroit frais ou climatisé et, ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée, sont également de précieux conseils que les plus âgés doivent respecter.

Pour les enfants et les adultes sensibles à la chaleur, les conseils sont quasi-identiques, boire beaucoup d’eau, et ne pas faire d’efforts physiques intenses en plein soleil (sports, jardinage, bricolage). Et pour les plus courageux qui sortiront dehors malgré la chaleur, l'Inpes conseille de porter des vêtements légers amples et clairs, sans oublier un chapeau.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité