Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour les enfants

Crèmes solaires : les indices de protection surévalués

Une enquête remet en cause les indices de protection affichés par les crèmes solaires pour enfants. 6 crèmes solaires sur 10 ont été déclassées.

Crèmes solaires : les indices de protection surévalués PETILLOT/SIPA

  • Publié 26.06.2013 à 17h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Peut-on vraiment faire confiance à l'indice de protection affiché sur les crèmes solaires ? Dans son magazine de juillet (60 Millions de consommateurs), l'Institut national de la consommation (INC) a en effet passé au crible 10 crèmes solaires à l’attention des enfants et a testé en laboratoire les niveaux de protection UVB, ainsi que l’activité anti inflammatoire. Les résultats dévoilés ce  26 juin par l'Inc incitent à la méfiance. 


Pour réaliser ces mesures, l'Institut a calculé le niveau de protection UVB selon la méthode in vitro déjà utilisée en 2008 par l'Agence du médicament. Cette technique s'appuie sur la mesure de la transmission des rayons UVB à travers des plaques de polymère (PMMA) avant et après application du produit.
Au final, l'Institut a tout simplement déclassé 6 produits sur 10  à titre de précaution. Ces crèmes pour enfants affichent en effet un niveau de protection nettement inférieur à ce qu'annonce l'indice de protection sur l'étiquette et ne protègent donc pas assez. 
La majorité des crèmes solaires qui affichent une haute ou très haute protection terminent dans la catégorie inférieure et les grandes marques ne sont pas épargnées.
Parmi celles qui n'ont pas passé le test figurent, Clarins haute protection, Klorane, Mustela, Nivea Baby, Bioregena Soleil, et Natessance. En revanche, les marques Avène, Mixa Solaire, Vichy et Alga Maris, sont à recommander, car le niveau de protection affiché correspondait bien aux résultats obtenus par l'Institut.

Autre constat, beaucoup de crèmes sont dopées aux anti-inflammatoires, ce qui stoppe les rougeurs et retarde les coups de soleil. En revanche, elles ne garantissent pas un effet anti UV. 

 

Pourtant, les crèmes solaires ne sont pas des cosmétiques comme les autres puisqu’elles participent à la prévention des mélanomes (www.e-cancer.fr/cancerinfo). Cette protection est encore plus importante chez les enfants dont la peau ne peut se défendre contre les rayons UV. De plus, aucune crème solaire, même la plus efficace ne fait totalement écran. Il est donc conseillé de respecter les règles d'or pour se protèger du soleil, appliquer aux enfants une protection solaire à plusieurs reprises dans la journée, éviter de les exposer entre midi et 16 heures et leur imposer de porter un t-shirt, des lunettes et un chapeau. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité