• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Gène multi-résistant

Un nouveau gène résistant aux antibiotiques découvert

Des chercheurs suédois ont découvert un gène résistant aux antibiotiques qui empêche certains traitements d’être efficaces.

Un nouveau gène résistant aux antibiotiques découvert Fahroni/iStock

  • Publié le 31.03.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La découverte de gènes de résistance aux antibiotiques permet de trouver des traitements qui contournent cette résistance
  • Les chercheurs estiment que la plupart des bactéries hébergent des gènes qui peuvent les rendre résistantes

Un nouveau gène, résistant aux antibiotiques et qui ne ressemble à aucun autre gène connu, a été découvert par des scientifiques suédois. L'équipe de chercheurs a nommé le gène “gar” parce qu’il offre une résistance aux antibiotiques aminoglycosides. La découverte de ce nouveau gène résistant offre de nouvelles perspectives de traitements efficaces. Les résultats de cette étude ont été publiés dans Microbiome.

Une découverte qui peut permettre d’améliorer les traitements

Si ce gène est déjà connu, personne n’avait réalisé qu'il s'agit d'un gène de résistance. “C'est une bonne nouvelle car le gène gar semble encore assez rare mais comme il se propage, il compliquera probablement le traitement de bactéries déjà multi-résistantes, s’enthousiasme Joakim Larsson, auteur principal de l'étude et directeur du Center for Antibiotic Resistance Research de l'université de Göteborg (Suède). Pseudomonas aeruginosa, par exemple, est une cause fréquente de pneumonie nosocomiale. Être en mesure de traiter les infections pulmonaires bactériennes secondaires est quelque chose qui nous préoccupe particulièrement ces jours-ci, alors que le monde est frappé par la pandémie de Covid-19.”

Pour découvrir ce gène, les chercheurs ont recherché de nouveaux gènes de résistance dans les rivières touchées par les eaux usées en Inde, un pays déjà aux prises avec l'augmentation de la résistance aux antibiotiques. “La découverte précoce des gènes de résistance peut nous aider à gérer leur propagation, faciliter les diagnostics génétiques et peut-être aussi guider l'industrie pour développer des médicaments qui peuvent contourner la résistance”, développe Joakim Larsson.

L’environnement comme source de naissance de gènes résistants

La découverte de ce nouveau gène démontre les limites des antibiotiques. “Chaque antibiotique que l'humanité a développé jusqu'à présent a finalement rencontré une résistance à au moins certains des agents pathogènes qu'elle était censée traiter. Le gène gar est juste le dernier d'une série de gènes qui, un par un, réduit la valeur des antibiotiques”, rapporte Joakim Larsson.

Pour mieux comprendre la résistance aux antibiotiques, les chercheurs ont étudié le rôle de l'environnement, en particulier en tant que source de gènes de résistance qui peuvent passer d'espèces environnementales inoffensives à celles qui causent des maladies. “L'énorme diversité de bactéries dans l'environnement qui nous entoure héberge probablement déjà des gènes pour chaque antibiotique que nous développerons, à moins que nous commencions à penser différemment à la façon dont les antibiotiques sont conçus”, conclut Joakim Larsson.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité