Publicité

QUESTION D'ACTU

Épidémie

Coronavirus : la transmission fœtale est-elle possible ?

Selon le journal britannique The Sun, un nouveau-né serait atteint du coronavirus à Londres. Au même moment, une étude menée en Chine révèle que les nourrissons de quatre femmes enceintes atteintes du Covid-19 ont été testés négatifs au virus.

 Coronavirus : la transmission fœtale est-elle possible ? vadimguzhva/iStock

  • Publié le 19.03.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un nouveau-né dont la mère est contaminée a été testé positif au coronavirus à Londres
  • Les premières études sur les bébés nés en Chine durant l'épidémie ne montrent aucun cas de contamination

Le patient le plus jeune du monde atteint du coronavirus se trouverait au Royaume-Uni, d'après The Sun. Admise pour une pneumonie dans un hôpital de Londres quelques jours avant son accouchement, une femme s'est révélée atteinte du Covid-19. Quelques minutes après avoir vu le jour, son bébé a également été testé : comme elle, il serait infecté par le coronavirus.

Le nourrisson se trouve encore à l'hôpital

L'équipe médicale essaie désormais de déterminer si le nourrisson a été contaminé au cours de la naissance ou lorsqu'il se trouvait dans le ventre de sa mère. Toujours selon The Sun, le nouveau-né est encore à l'hôpital, tandis que sa mère a été déplacée dans un établissement spécialisé dans les infections.

“Le personnel en contact avec les deux patients a été avisé de s'auto-isoler, indique une source du journal. Des responsables sanitaires essaient urgemment de découvrir les circonstances de leurs infections.”

Quatre enfants nés de mères atteintes du COVID-19 testés négatifs

Cette nouvelle intervient en même temps que la parution de l'étude chinoise “Enfants nés de mères atteintes du nouveau coronavirus” dans la revue scientifique Frontiers in Pediatrics. Menée sur quatre femmes enceintes testées positives au COVID-19 dans la ville de Wuhan, en Chine, où la maladie a été identifiée pour la première fois, l'analyse a révélé qu'aucun des bébés n'avait développé les symptômes associés au coronavirus.

Trois d'entre eux — la mère du quatrième enfant n'a pas donné son autorisation pour qu'un prélèvement soit réalisé — ont même été testés négativement à l'infection respiratoire.

Des études plus approfondies devraient être menées

Cependant, un nouveau-né a connu une difficulté respiratoire mineure durant trois jours, qui a été traitée par une ventilation mécanique non invasive. Avec un autre des quatre nourrissons, il a également été atteint d'une éruption cutanée sur le corps, qui a disparu d'elle-même. D'après les chercheurs, il est impossible de savoir s'il y avait une connexion entre ces deux symptômes et le COVID-19.

Si, pour l'heure, les scientifiques n'ont trouvé aucune preuve de transmission de la mère à l'enfant, les chercheurs relativisent ces résultats. “La fiabilité des tests diagnostiques devrait être davantage évaluée, notamment chez les enfants, écrivent-ils. Une autre limite de ce rapport était le petit nombre de cas. Des études plus approfondies sur l'infection virale dans le placenta, le liquide amniotique, le sang néonatal et le suc gastrique, seront conduites dans le futur.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité