Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Coronavirus : l'étude qui démontre que les mesures de confinement sont justifiées

S'il faut moins d'une semaine au coronavirus pour se propager entre deux personnes, plus d'un patient sur dix a été infecté par un individu atteint du virus sans pour autant en présenter les symptômes. C'est ce que révèle une étude menée par une équipe de chercheurs internationale.

Coronavirus : l'étude qui démontre que les mesures de confinement sont justifiées Yakobchuk/iStock

  • Publié le 17.03.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une personne infectée par le coronavirus ne met en moyenne que 4 jours à en contaminer une autre
  • La vitesse de propagation du coronavirus est rapide
  • 10% des personnes contaminées l'ont été par des patients asymptomatiques

À quelle vitesse le nouveau coronavirus peut-il se répandre ? C'est à cette question qu'ont répondu des chercheurs en maladies infectieuses originaires des États-Unis, de France, de Chine, et de Hong Kong.

Un intervalle sériel moyen de quatre jours 

Dans une étude à paraître dans la revue scientifique médicale Emerging Infectious Diseases, l'équipe a mesuré l'intervalle sériel du virus, c'est-à-dire la durée nécessaire à l'infection pour se propager au sein de la population.

Les chercheurs se sont ainsi concentrés sur le temps que prennent les symptômes pour apparaître chez deux individus atteints du virus – la personne qui en infecte une autre, et la seconde infectée. Résultat : l'intervalle sériel moyen pour le nouveau coronavirus en Chine est de quatre jours.

“Ce coronavirus pourrait se répandre comme la grippe”

Deux facteurs déterminent la vitesse de propagation d'une épidémie : le nombre de personnes contaminées par chaque cas, soit le taux de reproduction, et l'intervalle sériel du virus. 

Ebola, avec un intervalle sériel de plusieurs semaines, est beaucoup plus facile à contenir que la grippe, dont l'intervalle est seulement de quelques jours. Les intervenants de santé publique sur les épidémies d'Ebola ont bien plus de temps pour identifier et isoler les cas avant qu'ils n'infectent d'autres personnes, indique Lauren Ancel Meyers, autrice principale de l'étude et professeure de biologie intégrative à l'université du Texas à Austin (Etats-Unis), dans un article publié sur le site de l'établissement. Les données suggèrent que ce coronavirus pourrait se répandre comme la grippe. Cela signifie que nous devons agir rapidement et agressivement pour lutter contre la menace émergente.”

Transmission asymptomatique

Pour mener à bien leurs travaux, les chercheurs ont examiné plus de 450 cas d'infection recensés dans 93 villes chinoises. À partir de ces données, ils ont constaté que les personnes ne présentant pas de symptômes peuvent transmettre le virus. D'après l'étude, plus de 10% des patients ont été infectés par des individus atteints du virus, mais qui ne se sentaient pas encore malades.

Cela montre que des mesures de contrôle étendues, y compris l'isolement, la mise en quarantaine, la fermeture des écoles, les restrictions de voyage et l'annulation des rassemblements de masse, pourraient être justifiées, assure Lauren Ancel Meyers. La transmission asymptomatique rend certainement le confinement plus difficile.”

La nécessité de mettre en place des “mesures extrêmes”

La professeure souligne qu'avec des centaines de nouveaux cas émergeant chaque jour dans le monde, les données pourraient donner lieu à un tableau totalement différent.

Nos découvertes sont corroborées par des exemples de transmission silencieuse, ainsi que l'augmentation des cas recensée dans des centaines de villes à travers le monde, reprend Lauren Ancel Meyers. Cela nous dit que les foyers de Covid-19 peuvent être difficiles à atteindre et nécessitent des mesures extrêmes.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité