• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Coronavirus : le point sur l'épidémie le 13 mars

Au lendemain de l'intervention d'Emmanuel Macron, de nouvelles mesures sont annoncées pour limiter la propagation de la maladie.

Coronavirus : le point sur l'épidémie le 13 mars Powerflowers/iStock

  • Publié le 13.03.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les rassemblements de plus de 100 personnes interdits
  • Fermeture du Louvre et de Versailles
  • Des masques pour les médecins de ville

Les rassemblement de plus de 100 personnes sont interdits dés le 13 mars. C'est le premier Ministre, Edouard Philippe, qui a fait cette annonce ce vendredi en confirmant la fermeture des établissements d'enseignement à partir du lundi 16 mars et au moins jusqu'aux prochaines vacances de Pâques. Cette dernière mesure, parfois discutée dans la mesure où les enfants semblent être les moins touchés par la maladie, est jugée utile par Jean-Paul Stahl, infectiologue au CHU de Grenoble, qui estime que cela "permet de disperser les groupes constitués que forment les enfants entre eux" et d'éviter des contaminations au travers des parents.

L'Europe épicentre de l'épidémie

Par ailleurs, alors que l'OMS affirme que l'Europe est le nouvel épicentre de l'épidémie, de nombreux pays prennent des mesures pour tenter d'enrayer la propagation du virus, l'Espagne (4 200 contaminés et 120 morts) ayant pour sa part déclaré "l'état d'alerte".

En France où l'on compte désormais 2876 cas, soit 600 de plus en une seule journée, et 61 décès, le musée du Louvre a annoncé être fermé "jusqu'à nouvel ordre" et le château de Versailles a lui aussi clos ses portes vendredi après-midi.

Des masques FFP2 pour les médecins de ville

Les médecins de ville qui réclamaient depuis plusieurs jours du matériel pour se protéger vont obtenir satisfaction : le ministre de la Santé, Olivier Véran, a affirmé que des masques FFP2 à haut niveau de protection vont être envoyés aux praticiens qui n'exercent pas à l'hôpital et qui sont en première ligne face à l'intensification de l'épidémie. "La logistique part d'abord en direction des sites où la circulation du virus est la plus active et où nous commençons à faire appel à la médecine de ville en premier rideau", a précisé le ministre.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité