Publicité

QUESTION D'ACTU

Défaut de fabrication

Contraception : rappel de certains anneaux vaginaux

Lundi 2 mars, l'ANSM a rappelé certains lots d’anneaux vaginaux contraceptifs Etoring et Etonogestrel / éthinylestradiol Mylan auprès des pharmacies. En cause : un risque de rupture lié à un défaut de fabrication. 

Contraception : rappel de certains anneaux vaginaux viti/iStock

  • Publié le 05.03.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis 2012 et la “crise des pilules”, les méthodes de contraception se sont de plus en plus diversifiées en France. Aujourd’hui, outre le préservatif bien sûr, de plus en plus de femmes délaissent la pilule pour se tourner vers le stérilet, l’implant ou l’anneau vaginal. Ce dernier est un anneau flexible en plastique poreux qui contient une association d’hormones (estrogène et progrestatif). La femme l’insère au fond de son vagin et, à la chaleur du corps, des hormones se diffusent à travers la paroi vaginale et passent dans le sang. Lundi 2 mars, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a malheureusement dû effectuer un rappel de certains lots d’anneaux vaginaux contraceptifs Etoring et Etonogestrel / éthinylestradiol Mylan auprès des pharmacies. En cause : une augmentation du nombre de cas de rupture signalés en France et en Europe, “probablement en lien avec un défaut de qualité”, explique l’ANSM. Or, si l’anneau se rompt, l’efficacité contraceptive peut diminuer et une grossesse survenir. L'anneau Nuvaring n'est pas concerné.

Le laboratoire fabricant a mis en place des mesures correctives. “Les signalements seront étroitement surveillés par l'ANSM pendant les premières semaines de mise à disposition des nouveaux lots afin de s'assurer que les corrections apportées au procédé de fabrication sont efficaces”, explique l’agence sanitaire sur son site.

Si vous portez un anneau contraceptif, méfiez-vous si vous souffrez d’inconfort vaginal, de sensations de type pincement, de saignements, ou de douleurs lors de rapports sexuels. Vous pourrez également vous rendre compte d’une éventuelle rupture si, à la palpation, la forme ronde de l’anneau n’est plus perceptible.

Dans l’attente d’une consultation médicale, il est conseillé d'utiliser un préservatif

La plupart du temps, quand un anneau se rompt, il est naturellement expulsé en dehors du vagin. Cependant, dans le cas où il serait encore en place, il est préférable de le retirer afin de ne pas ressentir de gêne. Si votre anneau est rompu, prenez rendez-vous au plus vite avec un spécialiste pour discuter d’une méthode contraceptive alternative à mettre en place. Si vous avez eu des rapports sexuels dans les cinq jours précédant la rupture, une contraception d’urgence est à envisager. Enfin, “n’utilisez pas d'autres anneaux Etoring ou Etonogestrel / éthinylestradiol Mylan concernés par le rappel de lots ou dont vous disposeriez d'avance du fait d'un risque similaire de rupture”, insiste l’ANSM.

Toutefois, si aucune rupture n’est suspectée ou constatée, vous pouvez garder votre anneau jusqu’à la fin du cycle. Dans l’attente d’une consultation médicale, il est toutefois conseillé d’utiliser un préservatif masculin pendant les rapports, pour plus de sécurité.

Pour consulter la liste des lots rappelés, cliquez ici. Si vous êtes concernés par une rupture d’anneau, vous pouvez le rapporter sur le portail de signalement des effets indésirables : signalement-sante.gouv.fr .

Covid-19 : Nos Podcast audio, nouveaux rendez-vous quotidiens sur l'actualité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité