Publicité

QUESTION D'ACTU

Des allergies de plus en plus tôt

Allergies : les pollens déjà de retour dans l'Est

Les pollens ont déjà fait leur apparition dans l’Est de la France. Ils reviennent de plus en plus tôt chaque année, ce qui incommode les personnes allergiques.

Allergies : les pollens déjà de retour dans l'Est Eva-Foreman/iStock

  • Publié le 17.02.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’hiver n’est pas encore terminé que dans l’Est de la France, en Alsace, certains arbres sont déjà en fleurs. Pour un grand nombre de personnes, cela marque le début des allergies aux pollens. Avec, à la clé, l’apparition de symptômes tels que des conjonctivites, des rhinites ou de l’asthme. D’année en année, on observe que les pollens arrivent de plus en plus tôt. En tout, sept départements sont actuellement placés en vigilance rouge par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) : le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône ou encore l’Aude et les Pyrénées-Orientales.

Distinguer l’allergie du rhume hivernal

En cette période hivernale, où les rhumes sont fréquents, les professionnels de santé doivent orienter leurs patients au mieux, notamment vers les antihistaminiques. Les symptômes sont parfois les mêmes, à savoir éternuements, écoulement nasal, nez bouché ou forte toux. Selon l’Inserm, 15 à 20% des Français, soit près d’un quart de la population, souffre de rhinite ou de conjonctivite allergique. De plus, la pollution et le réchauffement climatique accentuent ces allergies. Quelques précautions sont donc à prendre, comme éviter de faire du sport en extérieur en période de pic de pollinisation, ou se rincer les cheveux après s’être promené dehors.

La désensibilisation est une option

Si tout le monde n’est pas touché par ces allergies aux pollens, c’est parce que les personnes concernées souffrent d’un dérèglement du système immunitaire. En gros, l’organisme ne parvient pas à produire correctement des molécules capables de traquer ces corps étrangers que sont les allergènes et de les détruire. Cependant, il existe une solution pour éviter de subir ces allergies: la désensibilisation. Elle consiste tout simplement à habituer progressivement l’organisme à la présence de l’allergène. Pour cela, il faut aller voir un allergologue qui va commencer par réaliser des tests cutanés sur le patient, dans le but de trouver l’origine de l’allergie. Si le patient est éligible, alors le spécialiste va lui prescrire des comprimés ou des gouttes. Toutefois, pour être efficace, la désensibilisation doit se faire 4 à 3 mois avant le début de la saison des pollens.

Covid-19 : Nos Podcast audio, nouveaux rendez-vous quotidiens sur l'actualité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité