Publicité

QUESTION D'ACTU

Invention

Un pansement intelligent qui détecte et soigne des infections bactériennes

Des chercheurs chinois ont mis au point un pansement révolutionnaire capable non seulement de détecter la présence d’une infection, mais aussi de délivrer le bon type de traitement pour soigner la plaie, même si celle-ci résiste aux médicaments traditionnels. Le tout en seulement quatre heures.

Un pansement intelligent qui détecte et soigne des infections bactériennes PGGutenbergUKLtd/iStock

  • Publié le 08.02.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pourrons-nous bientôt nous passer des médecins ? On en est pas encore là mais des chercheurs de l’université des sciences et techniques de Chine ont mis au point un pansement intelligent qui peut détecter et soigner une plaie victime d’une infection bactérienne. Ils ont publié leurs résultats dans la revue ACS Central Science.

Un pansement contre les superbactéries

Un pansement intelligent qui change de couleur en cas d’infection n’est pas une nouveauté. En 2015, déjà, une équipe de chercheurs britanniques a mis au point cette invention qui permet de raccourcir le délai de détection des infections et diminuer la prise d’antibiotique préventive.

Ce nouveau pansement va encore plus loin dans son intelligence puisqu’il est capable, outre la détection des infections, d’indiquer son intensité et la présence de bactéries résistantes aux antibiotiques pour, ensuite, délivrer directement le bon traitement. Une invention qui peut être révolutionnaire alors que les bactéries sont de plus en plus résistantes aux antibiotiques et ont causé 33 000 morts dans l’Union européenne en 2015.

C’est la couleur qui compte

Tout est une question de couleur et plus celle-ci est intense, plus la concentration de bactéries est élevée. Si le pansement, posé sur la plaie, prend la couleur verte, alors pas de problème, aucune bactérie n’est présente. S’il devient jaune, cela signifie que la bactérie qui cause l’infection ne possède pas de résistance particulière aux médicaments et le pansement déclenche automatiquement le traitement adapté. En revanche, si le pansement devient rouge, c’est que l’infection est due à une bactérie résistante aux antiobiotiques. Des traitements supplémentaires vont alors être appliqués avant que les bactéries aient une chance de muter et de se défendre davantage.

L’équipe de chercheurs a effectué ses tests sur des souris pour traiter des infections à la fois résistantes et non-résistantes aux médicaments pour traiter de la bactérie intestinale E.coli. Quand le pansement détecte une résistance aux traitements, un faisceau de lumière intense est activé et libère un type d’oxygène hautement réactif qui affaibli les bactéries, les rendant plus sensibles aux antibiotiques contenus dans le pansement.

Un gain de temps et d’argent

Une invention qui permet de gagner du temps par rapport aux méthodes traditionnelles de détection de la résistance bactérienne. Elle permet également de limiter le besoin en personnel professionnel et en équipements, souvent coûteux, comme le note les chercheurs. “De plus, l'abus d'antibiotiques provoque un processus accéléré de résistance bactérienne. Ici, nous construisons un pansement portable à base de papier (PBA) qui met en œuvre une stratégie antibactérienne sélective après la détection de la résistance aux médicaments”, ajoutent-ils.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité