Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Diabète de type 2 : comment répartir les glucides ?

Des scientifiques ont cherché à la meilleure façon de répartir les glucides dans l'alimentation en cas de diabète de type 2. 

Diabète de type 2 : comment répartir les glucides ? Neirfy/iStock

  • Publié le 08.02.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Comment répartir les glucides dans notre alimentation si nous souffrons de diabète de type 2 ? Pour rappel, en France, 90 % des diabétiques sont concernés par cette maladie insidieuse qui se caractérise par l'augmentation de la glycémie dans le sang, celle-ci étant due à une mauvaise régulation du sucre dans l'organisme.

Une étude randomisée

Des chercheurs ont tenté de mesurer plusieurs paramètres liés à l'alimentation chez des patients atteints de diabète de type 2 en surpoids ou obèses : le poids, le sentiment de faim quotidien et hebdomadaire, celui de satiété et l'effet d'une éventuelle consommation de calories supplémentaires. Leurs travaux ont été publiés dans l'American Journal of Clincal Nutrition.

Pour ce faire, les chercheurs ont divisé les 115 volontaires en deux groupes : l'un a suivi un régime faible en glucides (14% de la ration énergétique) et le deuxième, une alimentation avec un taux élevé en glucides (53%). L'étude a duré 16 semaines. Les chercheurs indiquent que le sentiment de satiété était plus fort dans le groupe ayant suivi un régime “riche” en glucides et que la consommation de calories supplémentaires était plus faible. 

Toutefois, ces résultats ne doivent en rien influencer l'alimentation de nos lecteurs atteints de diabète de type 2, car il faudra d'autres études pour découvrir la meilleure façon de consommer des glucides avec ce genre de maladie. Le mieux est de suivre les indications d'un médecin.

Plus de 5% des Français atteints de diabète

Selon l'Insermla prévalence globale du diabète était estimée à 5% de la population en France en 2016, le diabète de type 2 correspondant à 90% des cas. “Ce chiffre est cependant largement sous-estimé puisqu’il ne tient pas compte des personnes non traitées ou non diagnostiquées. Or, compte tenu du caractère silencieux de la maladie, on estime que de 20 à 30% des adultes diabétiques ne sont pas diagnostiqués. Cette part diminue avec l’âge, tombant à 13 % chez les 55-74 ans.”

Le diabète de type 2 se développe silencieusement pendant de nombreuses années et est souvent du à l'hygiène de vie. L’hyperglycémie reste longtemps asymptomatique et la maladie est souvent découverte de façon fortuite à l’occasion d’une prise de sang, ou en cas de complication.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité