• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

La chronique du Docteur Lemoine

L’achat d’une montre cardio fréquencemètre est recommandé

Cet entraîneur de poche… toujours disponible va être l’assistant indispensable de votre exercice physique. C’est un appareil électronique de la taille d’une montre-bracelet qui mesure en temps réel, de manière continue, fiable et précise, la fréquence des battements du cœur. Il donne ainsi une idée de l’effort fourni lors d’un exercice.

L’achat d’une montre cardio fréquencemètre est recommandé AndreyPopov / iStock

  • Publié le 02.02.2020 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les sucres et les graisses sont le carburant de nos muscles. Le cœur lui, est le moteur du corps, il fait circuler le sang et régule l'oxygène. Le mécanisme est assez simple : en cas d’effort, la respiration s’accélère pour amener plus d’oxygène. Le cœur fait de même pour augmenter la quantité de sang oxygéné circulant. Un exemple : au repos, on consomme 30 à 35 millilitres d'oxygène en moyenne par kilo et par minute. En cas d’effort de longue durée, cette consommation peut atteindre 80 millilitres, soit environ deux fois et demie la quantité habituelle. Nous disposons d’un moteur qui sait en permanence s’adapter en fonction de la demande… Jusqu’à une certaine limite, que chaque individu a du mal à apprécier avec justesse.

L’essoufflement est un mauvais marqueur, du moins pas très précis. Mais, on ne le répétera jamais assez, la nature nous a doté d’un compte-tours très précis : le rythme de notre moteur. Cela s’appelle la fréquence cardiaque, qui donne la vitesse à laquelle le cœur bat. Chez l'adulte en bonne santé, au repos, la fréquence cardiaque se situe entre 50 (sportif pratiquant l'endurance) et 80 pulsations par minute, mais s’élève en cas d’effort, de stress ou d’émotion où là, elle peut allégrement franchir la barrière des 100.

Paradoxalement, alors qu’on pourrait penser que ses besoins sont plus élevés, le cœur des grands sportifs est lent. 30 à 40 battements minute pour un marathonien, moins de 60 pour quelqu’un qui pratique l’exercice physique plusieurs fois par semaine. Il s’agit, alors, de battements de grande efficacité, avec un muscle cardiaque qui se contracte à fond et joue son rôle de pompe avec puissance. L’économie de battement, tout en produisant une excellente circulation, permet de faire face à une demande brutale, très supérieure à la normale.

Il faut donc savoir contrôler son pouls et, si la manœuvre n’est pas bien compliquée à l’aide d’un simple chronomètre en recherchant les battements au niveau du poignet, ce n’est pas facile à faire, de façon fréquente, en particulier au moment de l’effort.

L’électronique à la rescousse.

Comme pour les véhicules, l’électronique est venue à la rescousse de la mauvaise appréciation de certains humains. Le cardio fréquencemètre est constitué d’une ceinture émettrice qui se fixe sur la poitrine (des électrodes en contact avec la peau transforment les impulsions cardiaques en signaux émis vers le récepteur), et d’un récepteur porté au poignet. En mesurant les pulsations cardiaques, le cardio fréquencemètre permet de savoir si la limite n’est pas dépassée et surtout de gérer les deux objectifs principaux de l’exercice physique : éliminer de la graisse et améliorer la performance du système cardiovasculaire.

Il en existe toutes sortes de montres, des plus simples aux très sophistiquées qui mémorisent les données de votre parcours (kilométrage, vitesse instantanée, altitude, etc.). Certains modèles intègrent un podomètre qui permet aux coureurs ou marcheurs de mesurer la distance parcourue à pied. D’autres peuvent être utilisés pour nager et sont étanches jusqu’à trente mètres sous l’eau. Selon le sport effectué, le nombre d'heures pratiquées par semaine, les objectifs que vous souhaitez atteindre, tel ou tel cardio fréquencemètre répondra à vos besoins. Inutile d'acquérir l'appareil le plus cher si votre objectif est de gérer votre effort ou encore de perdre quelques kilos superflus, l’important est qu’il vous indique la moyenne de vos pulsations cardiaques pendant l’effort physique que vous ferez ; c’est cela le chiffre qui va compter. 

Le cardio fréquencemètre… indispensable pour perdre surtout de la graisse 

En mesurant les pulsations cardiaques, le cardio fréquencemètre permet de savoir si la limite n’est pas dépassée. Sans entraînement, il n’est pas conseillé de dépasser à l’effort 220 pulsations par minute moins son âge. C’est la fréquence maximale à l’effort. Cette montre est d’ailleurs pourvue d’une alarme qui retentit, dès la limite franchie.

Elle gère surtout les deux objectifs principaux de l’exercice physique : éliminer de la graisse et améliorer la performance du système cardiovasculaire. Apprenez à  programmer la zone qui correspond à votre motivation ; celle pendant laquelle on fait fondre les graisses, tout en fabriquant du muscle et celle qui permet d’entretenir la mécanique du cœur et des vaisseaux. 

Calculez vos fréquences cardiaques optimales :

 

Exemple

Vos chiffres

Âge

50

 

Fréquence maximale

220-50 = 170 pulsations par minute

 

Zone de « brûlage » des graisses

Entre 102 et 127 pulsations par minute

 

Zone d’optimisation du travail du cœur

Entre 119 et 144 pulsations par minutes

 

 

Docteur Jean-François Lemoine

Abonnez-vous aux chroniques du Dr Lemoine
@DrLemoine

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité