Publicité

QUESTION D'ACTU

Tabagisme et santé mentale

La cigarette, facteur de risque de dépression chez les jeunes

Non seulement néfaste pour la santé pulmonaire et cardiovasculaire, fumer aurait aussi une influence sur la santé mentale des jeunes, révèle une nouvelle étude.

La cigarette, facteur de risque de dépression chez les jeunes Doucefleur/iStock

  • Publié 13.01.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Lorsqu’elles ciblent les fumeurs, et en particulier les plus jeunes, les campagnes de prévention anti-tabac mettent avant tout la lumière sur les risques que fait courir la cigarette sur la santé pulmonaire, la santé cardiovasculaire ou encore son influence sur le vieillissement précoce de la peau.

Pourtant, ce n’est pas là les seuls risques que prennent les fumeurs. D’après une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université de Jérusalem (Israël), de l’université de Belgrade (Serbie) et de l’université de Pristina (Kosovo), et publiée dans PLOS One, le tabac aurait aussi des conséquences néfastes sur la santé mentale en accroissant le risque de dépression. Et ce sont les jeunes qui se retrouveraient en première ligne.

Une diminution significative des symptômes dépressifs

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont mené une enquête auprès de plus de 2 000 étudiants inscrits dans des universités serbes. Ils ont découvert que les étudiants qui fumaient avaient des taux de dépression clinique deux à trois fois plus élevés que leurs pairs non-fumeurs. Dans le détail, à l'université de Pristina, 14 % des fumeurs souffraient de dépression par rapport à 4 % de des étudiants qui ne fumaient pas, et à l'université de Belgrade, les chiffres étaient respectivement de 19 % et de 11%.

Même en prenant en compte les contextes économiques et sociopolitiques des étudiants, il s’est avéré que leurs résultats sont restés les mêmes. “Notre étude vient s'ajouter au nombre croissant de preuves que le tabagisme et la dépression sont étroitement liés”, a affirmé dans un communiqué Hagai Levine, chercheur à l’université de Jérusalem et auteur principal des travaux. “Bien qu'il soit peut-être trop tôt pour dire que le tabagisme cause la dépression, le tabac semble avoir un effet néfaste sur notre santé mentale”, a-t-il ajouté.

Combattre les effets de la cigarette sur la santé mentale

Si en Israël, un amendement à la loi vient de fortement restreindre la publicité et le marketing sur les produits tabagiques, le professeur Levine aimerait que le gouvernement aille encore plus loin et prenne en considération les effets de la cigarette sur la santé mentale. “J'exhorte les universités à défendre la santé de leurs étudiants en créant des ‘Campus sans tabac’ qui interdisent non seulement de fumer sur le campus, mais aussi la publicité sur le tabac”. Combinées à des politiques de prévention, de dépistage et de traitement des problèmes de santé mentale, y compris la dépendance, ces mesures contribueraient grandement à combattre les effets nocifs du tabagisme sur les états physiques et mentaux, estime le chercheur.

Ce ne sont pas les premiers travaux à établir un lien entre santé mentale et usage du tabac. Comme le rappelle le site La Provence, une étude du King’s College de Londres et de l’université Charles de Prague parue en 2016 avait déjà montré que 66,3% des personnes souffrant de dépression modérée ou grave voyaient leur santé mentale s’améliorer après avoir arrêté de fumer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité