Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte

La maladie de Borna a causé 8 décès en Allemagne

Des chercheurs allemands ont établi un nouveau diagnostic pour expliquer huit décès survenus entre 1999 et 2019. Selon eux, il s'agirait de la maladie de Borna, une infection cérébrale d'origine animale. Explications. 

La maladie de Borna a causé 8 décès en Allemagne Gorodenkoff/iStock

  • Publié 11.01.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs ont émis un nouveau diagnostic pour huit personnes décédées dans le sud de l'Allemagne entre 1999 et 2019. Tous souffraient, pensait-on, d'une encéphalite virale inexpliquée. Une étude publiée ce mercredi dans The Lancet Infectious Diseases révèle qu'il s'agissait en fait de huit cas mortels de la maladie de Borna.

Une inflammation du cerveau et des méninges

La maladie de Borna est décrite par l'Anses, comme “une méningoencéphalomyélite non-purulente affectant principalement les chevaux et les moutons”. Le virus de la maladie de Borna (BDV) est un virus enveloppé à ARN négatif, qui appartient à la famille des Bornaviridae, de l’ordre des Mononegavirales. Il se transmet aux animaux par la musaraigne bicolore à dents blanches (à ne pas confondre avec la souris). 

“L’infection par le BDV est associée à des désordres neurologiques et comportementaux”, indique l'Anses. Plus précisément, il s'agit d'une inflammation du cerveau et des méninges, ce qui explique les pertes de mémoire et d'équilibre dont sont victimes les personnes contaminées. Ces dernières sont aussi atteintes de fièvre, de convulsions et finissent par perdre connaissance. 

Le dépistage de la maladie de borna doit être pris en compte

Pour établir ce diagnostic, les chercheurs ont étudié et comparé les cas de 56 personnes ayant développé des symptômes d'encéphalite au cours des 20 dernières années et des tissus cérébraux ayant appartenu aux huit défunts. Tenant compte que l'état de ces derniers s'étaient détérioré extrêmement vite et qu'ils étaient décédés 16 à 56 jours après leur hospitalisation, les scientifiques ont découvert qu'il s'agissait de la maladie de Borna.

Seule limite à leur recherche : selon eux, la musaraigne serait incapable de transmettre le virus aux humains. Si certains patients entretenaient des liens de proximité avec des animaux, notamment des chats, le mystère demeure encore entier sur la façon dont peut être contaminé l'humain. 

Toutefois, les chercheurs insistent sur l'importance de réaliser un dépistage de la maladie de Borna chez les patients atteints de troubles neurologiques inexpliqués. “Il est temps de relancer la recherche sur le virus Borna humain” en intégrant “les connaissances de ces cas confirmés”, a déclaré le docteur Tomoyuki Honda de l'université d'Osaka (Japon).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité