Publicité

QUESTION D'ACTU

Initiative citoyenne

Autisme : les magasins U instaurent des heures calmes pour que les malades puissent faire leurs courses tranquillement

Depuis lundi 2 décembre, tous les magasins U de France appliquent le principe des heures calmes une fois par semaine pour que les personnes autistes et leurs proches puissent faire leurs courses en toute tranquillité. Tous les mardis, de 13h30 à 15h30, le volume des caisse sera baissé au maximum, les lumières réduites et la musique éteinte. 

Autisme : les magasins U instaurent des heures calmes pour que les malades puissent faire leurs courses tranquillement Gilles_Paire/iStock

  • Publié 04.12.2019 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque semaine depuis le printemps dernier, quelques magasins U proposent deux heures spécialement adaptées pour que les personnes souffrant d’autisme ou de troubles cognitifs, particulièrement sensibles aux bruits et stimuli visuels, et leurs proches, puissent faire leurs courses en toute tranquillité. Tous, les mardis, de 13h30 à 15h30, le volume des caisses est baissé au maximum, la musique éteinte et la lumière la moins forte possible. Lundi 2 décembre, ce système a été généralisé dans les 1 600 magasins U de France (U Express, Super U et Hyper U). S’il s’agit d’une première dans l'Hexagone, cette idée s’inspire des pays anglo-saxons : au Royaume-Uni et en Australie, des heures calmes existent déjà dans certaines chaînes de supermarchés.

Dans le super U de Thourotte, dans l’Oise, l’un des premiers magasins à avoir instauré cette initiative, David Texeira, père d’un garçon autiste de Compiègne (Oise), fondateur de l’association Eclosion bleue pour aider les familles touchées par l’autisme, et David Blaise, PDG du magasin, ont tout mis en place. “Je ne suis que le facilitateur. Mon fils avait des troubles du langage, mon petit-fils est trisomique. Cette initiative m'a parlé”, explique ce dernier au Parisien. Eclosion bleue a alors formé les employés du magasin au handicap, en cas de crise.

A Vierzon, dans le Cher, c’est Christelle Berger, maman d’une petite fille autiste et présidente de l’association Espoir pour mon futur, qui a pris contact il y a un an avec l’Hyper U pour proposer le principe des heures calmes. Isabelle Ouzet, responsable des ressources humaines raconte avoir accepté tout de suite. “C’était tout à fait normal”, témoigne-t-elle auprès du site Business Insider. Cette initiative n’engendre aucun problème technique et la tranquillité profite à tous, non seulement aux clients souffrant d’autisme et à leurs proches mais également au personnel du magasin, ravi d’avoir enfin un peu de calme.

Peu de risques financiers

Quant au risque de pertes financières au cas où cette initiative ferait fuir d’autres clients, il est faible, assure Thierry Desouches, porte-parole national de l'enseigne Système U, au Parisien. En effet, “le mardi est un jour sans grande affluence. D'autres magasins s'intéressaient au concept, alors nous avons décidé de le généraliser”, poursuit-il.

Mais pour David Teixeira, “cette action isolée, n’est pas suffisante. La sensibilisation est la clé de la compréhension, insiste-t-il, appelant les particuliers à accompagner l’initiative des magasins U. Dans le même temps, son association continue à essayer de mobiliser les grandes enseignes à s’adapter d’avantage au handicap. Mais il n’entend pas s’en tenir seulement aux supermarchés. Pourquoi ne pas envisager des heures calmes ailleurs, notamment dans les administrations ?”, avance-t-il, plein d’espoir.

En France, selon l’Inserm, environ 700 000 personnes sont atteintes de troubles du spectre de l’autisme (TSA), dont 100 000 âgées de moins de 20 ans. Car les symptômes apparaissent au cours de la petite enfance, entre 18 et 36 mois, et persistent à l’âge adulte. Les malades souffrent de limites au niveau de la communication sociale, de comportements stéréotypés et répétitifs, mais également d’altérations sensorielles, ce qui les rend plus sensibles au toucher, à la lumière et au bruit, des troubles bien évidemment très handicapants dans la vie quotidienne. D’où l’intérêt des initiatives des magasins U.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité