Publicité

QUESTION D'ACTU

Demodex

Extension de cils : attention aux poux et aux infections

Alors que la tendance des extensions de cils prend de l'ampleur, le nombre de cas de poux de cils augmente. Et avec lui, le risque de développer de dangereuses infections oculaires.

Extension de cils : attention aux poux et aux infections licsiren/iStock

  • Publié 23.11.2019 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Il faut souffrir pour être belle, dit l’adage. Mais faut-il vraiment risquer des problèmes de santé ? Car certaines tendance beauté peuvent entraîner des complications. Après la mise en garde de l’INRS contre les trop nombreux produits toxiques présents dans les salons de manucure, des médecins alertent aujourd’hui sur les poux de cils, en augmentation alors que la tendance des faux cils prend de l’ampleur. Or, s’ils sont trop nombreux, ces derniers, scientifiquement connus sous le nom de Demodex, peuvent entraîner des infections aux yeux. Ces dernières peuvent se traduire par une irritation, démangeaisons, rougeurs ou encore inflammation des paupières et à terme entraîner des problèmes de vue. 

Ces minuscules acariens (0,15 à 0,48 mm de long) sont naturellement présents sur la peau, surtout dans les follicules pileux du visage et ne font pas la différence entre les vrais et les faux poils. Ils se nourrissent du sébum, une sécrétion fabriquée par notre corps pour protéger notre peau et nos cheveux.

Pourquoi sont-ils plus présents sur les faux cils ? “Généralement, l'idée - lorsque vous avez des extensions de cils - est que les gens ont peur de les toucher ou de les laver, car ils craignent que leurs cils ne tombent”, explique le Docteur Sairah Malik à ABC7 News, premier site à alerter sur le sujet. D’où une augmentation de poux des cils et d’infections aux yeux.   

Rougeurs, démangeaisons et gonflements

Qui plus est, les Demodex peuvent également se transmettre par contact. Aussi, vous pourriez bien les attraper dans le salon de beauté pendant la pause d’extension de cils via des serviettes, des applicateurs ou encore des peignes sales. D’où la nécessité de s’assurer que le matériel utilisé dans l’institut de votre choix soit parfaitement stérile avant d’en franchir la porte.   

Plusieurs études montrent par ailleurs que les poux de cils sont également très nombreux sur la peau des personnes souffrant de couperose, ou rosacée (2 à 3% des adultes). Ils pourraient donc peut-être jouer un rôle dans le développement de cette maladie de peau qui touche les petits vaisseaux sanguins.

Comment savoir si avez des poux de cils ? Si vos paupières vous grattent ou sont gonflées ou irritées, cela pourra être en raison d’une infection bactérienne ou parce que les Demodex ont trouvé refuge dans vos yeux. “Les symptômes des poux de cils peuvent se manifester par une irritation des paupières, des rougeurs, des démangeaisons, ou un gonflement”, explique le Dr Jennifer Tsai, optométriste américaine, au site Refinery29. Si vous souffrez de ces symptômes, rendez-vous donc au plus vite chez un ophtalmo qui vous confirmera si vous êtes bien victime de Demodex ou non.

Privilégiez les eaux micellaires pour nettoyer vos faux cils 

Auquel cas, il vous prescrira une pommade antibiotique afin de tuer immédiatement les parasites. Autrement, vous pourriez non seulement perdre vos précieux cils, mais également souffrir d’une inflammation de la paupière et même, à terme, d’une baisse de vos performances visuelles.

Face à ces risques inquiétants, comment faire pour éviter les Demodex quand on est accro aux extensions de cils ? De bons réflexes permettent de préserver ces dernières tout en gardant une bonne hygiène. “Nous recommandons un nettoyant à base d'huile essentielle de tea tree. Tout nettoyant contenant une forme diluée de tea tree. C'est une bonne idée de l'utiliser quotidiennement”, conseille le Dr Sairah Malik.

En outre, pour favoriser la bonne tenue des faux cils tout en les nettoyant, il est préférable de privilégier l’eau micellaire, que vous appliquerez avec un coton tige, et d’éviter les produits à base d’huile et d’alcool. Ces derniers pourraient les abîmer. Quand on sait qu’une pose de faux cils coûte 60 à 120€ selon le nombre de cils posés, et 200€ pour le volume russe (cils chargés à l’extrême), on comprend que certaines aient peur d’y toucher.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité