Publicité

QUESTION D'ACTU

Piste thérapeutique

Sclérose en plaques : qu’est-ce que le traitement par cellules souches ?

En Russie, des hôpitaux proposent de soigner la sclérose en plaques avec un traitement par cellules souches. En France, les médecins sont plus réservés sur ce sujet. 

Sclérose en plaques : qu’est-ce que le traitement par cellules souches ? wildpixel/iStock

  • Publié 04.11.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Fouzi Bouraghda, 31 ans, a choisi d’aller se faire opérer en Russie. Atteint d’une sclérose en plaques (SEP) depuis 5 ans, le Roubaisien va subir une greffe de cellules souches. À 20 minutes, il explique que cette thérapie est sa “dernière chance” de pouvoir stopper la maladie. Ce type d’opération peut être réalisé en France, mais est peu pratiqué. 

Une maladie auto-immune

Aujourd’hui, les traitements proposés aux personnes atteintes de SEP consistent à ralentir la progression des symptômes et à les réduire. Cette maladie auto-immune touche le système nerveux central et survient sous forme de poussée : la myéline, qui protège les fibres nerveuses, est atteinte. Les patients peuvent ressentir des faiblesses musculaires, des fourmillements ou encore une baisse de la vue.  

Une réinitialisation des cellules immunitaires 

L’autogreffe de cellules souches hématopoïétiques se déroule en plusieurs étapes : d’abord des cellules de ce type sont prélevées chez les patients puis cultivées en laboratoire. Ensuite, leur système immunitaire est comme réinitialisé, avant d’y implanter les nouvelles cellules. 

Un traitement risqué

Dans 20 minutes, le professeur Patrick Vermersch, neurologue et spécialiste de la SEP, explique pourquoi les médecins Français sont prudents vis-à-vis de ce nouveau traitement. “Une dizaine de personnes ont subi ce type de greffe dans nos services à Lille, détaille-t-il. Ça fonctionne, mais c’est un traitement très lourd et qui peut se révéler dangereux. Trois patients ont passé des semaines en réanimation.” Le risque de mortalité serait compris entre 0,5 et 1%. D’après un article du journal Le Monde, environ 1 280 patients atteints de la SEP ont reçu de type d’opérations depuis fin 2018 en Europe. Seulement 18 d’entre elles ont eu lieu en France. En Russie, les patients doivent débourser entre 50 et 80 000 euros pour pouvoir se faire opérer. 

Les résultats concluants d'une étude de 2017

En 2017, une étude parue dans la revue Neurology a analysé les effets d'une thérapie par autogreffe de cellules souches dans le traitement de la sclérose en plaques. Grâce à un essai clinique mené sur 24 patients, les chercheurs ont conclu à une efficacité satisfaisante : 69% des participants n'ont plus eu de symptômes pendant les 5 ans qui ont suivi le traitement. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité