Publicité

QUESTION D'ACTU

Obésité, diabète

Les vertus du café contre l’accumulation des graisses

Les sous-produits du café activeraient les mitochondries dans les tissus adipeux, ce qui accélèrerait la fonte des graisses. 

Les vertus du café contre l’accumulation des graisses

  • Publié 15.10.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une tasse de café fumant est un réconfort après une longue journée de travail. Il s'avère que c'est peut-être plus qu'un simple "remontant". De nouvelles recherches montrent que l’action du café ne se limite pas à la fève. Lors du traitement des grains de café, la coque et la pellicule sont enlevées. Considérées comme des déchets, ces parties sont généralement laissées dans les champs. Mais les chercheurs en sciences alimentaires et en nutrition humaine de l'Université de l'Illinois croient que ces déchets pourraient contenir des composés qui combattent l'inflammation et les maladies chroniques. Leur étude a été publiée dans Food and Chemical Toxicology. 

Résultats prometteurs pour le traitement de l'obésité et du diabète

Selon l'étude, le traitement des cellules graisseuses chez la souris avec des extraits de peau de grains de café a entraîné une réduction de l'inflammation induite par la graisse dans les cellules, une meilleure absorption du glucose et une sensibilité à l'insuline. Ceci a été causé par deux composés phénoliques, l'acide protocatéchoïque et l'acide gallique. Les résultats indiquent que les personnes sujettes à l'obésité, au diabète de type 2 et aux maladies cardiovasculaires bénéficieraient de la consommation de ces composants.

Elvira Gonzalez de Mejia, professeure de sciences alimentaires au College of Agricultural, Consumer and Environmental Sciences de l'Université de l’Illinois, espère que cette étude ouvrira la voie à la prévention des maladies chroniques. “Ce matériau à base de grains de café est intéressant principalement en raison de sa composition. Il a été démontré qu'il n'est pas toxique et les composés phénoliques ont une capacité antioxydante très élevée”., a déclaré Elvira, également co-auteure de l'étude. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Selon une autre étude menée en Italie, parmi les boissons les plus consommées, le café est la plus riche en antioxydants. Les chercheurs ont observé que les souris en léger surpoids qui ont consommé de l'extrait de café vert voient leur graisse viscérale et leur poids diminuer. Ils ont conclu que l'extrait de café vert prévenait la prise de poids et l'accumulation de graisse en inhibant l'absorption des graisses et en activant leur métabolisme dans le foie. Dans l'étude de l'Université de l'Illinois, les équipes ont analysé le mécanisme en action dans les extraits de café et ses composés purs, ainsi que leur potentiel dans les études sur les animaux et les humains. 

Nous avons évalué deux extraits et cinq phénols purs et avons constaté que ces phénols, principalement l'acide protocatéchoïque et l'acide gallique, bloquaient l'accumulation de graisse dans les adipocytes ou les cellules (principalement en stimulant la dégradation de la graisse, mais aussi en produisant des tissus adipeux bruns, NDLR)”, a dit Miguel Rebollo-Hernanz, auteur de cette étude. 

Les tissus adipeux bruns fonctionnent comme des “brûleurs de graisse” puisqu’ils possèdent plus de mitochondries, ce qui convertit les nutriments en énergie. Les composés phénoliques pourraient stimuler le brunissement des cellules adipeuses, améliorant ainsi la mitochondrie dans ces cellules. 

Les conséquences sur l'environnement

L'utilisation de sous-produits de grains de café pourrait également alléger la charge sur l'environnement. La professeure Elvira Gonzalez De Mejia explique que l'écorce séparée du grain de café reste longtemps dans le champ et finit par pourrir, entraînant ensuite de la moisissure. Environ 1 160 000 tonnes de grains de café sont laissées chaque année dans les champs du monde entier, ce qui entraîne une contamination importante. Il serait plus facile et préférable de traiter ces sous-produits comme des ingrédients plutôt que comme des déchets.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité