Publicité

QUESTION D'ACTU

Vapotage

Cigarette électronique : des effets reconnus sur la santé pulmonaire

Une vaste méta-analyse portant sur les effets respiratoires du vapotage conclut que la cigarette électronique n’est pas sans conséquences sur la santé et qu’il est urgent de mieux en réglementer son usage.

Cigarette électronique : des effets reconnus sur la santé pulmonaire pixinoo/iStock

  • Publié 02.10.2019 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La cigarette électronique est-elle aussi nocive pour la santé que le tabac ? Alors qu’aux États-Unis, les cigarettes électroniques aromatisées seront bientôt interdites, une nouvelle méta-analyse publiée lundi 30 septembre dans le British Medical Journal pointe les effets délétères du vapotage sur le système respiratoire. D’après les auteurs de cette vaste étude, issus de quatre grandes universités américaines, les effets de la cigarette électronique sur la santé pulmonaire présentent à la fois "des similitudes avec ceux des cigarettes traditionnelles" mais aussi "des différences importantes".

Une augmentation des problèmes pulmonaires

Première différence dans la mesure et la comparaison des effets sur la santé de la cigarette et de la cigarette électronique : la chronologie. Si les effets à long terme de la consommation de tabac sont désormais bien connus par la communauté scientifique, il est encore trop tôt pour déterminer quels seront les effets dans le temps de l’usage de la e-cigarette sur la santé.

"Les connaissances actuelles (…) sont insuffisantes pour déterminer si les effets des e-cigarettes sur la santé respiratoire sont inférieurs à ceux, désormais évidents, des produits du tabac combustibles", reconnaît ainsi Rob Tarran, professeur de biologie cellulaire et de physiologie et membre de l'UNC Marsico Lung Institute.

Malgré cette absence de recul due à l’usage récent des cigarettes électroniques, les chercheurs ont pu constater, en analysant les études parues sur le sujet, qu’il existait une corrélation entre le vapotage et l’augmentation de symptômes respiratoires, notamment chez les adolescents, "tels que l'augmentation des symptômes de type bronchite, l'augmentation de l'asthme, l'essoufflement".

Un certain nombre d’études passées au crible portant sur des humains et/ou des animaux pointent aussi les effets du vapotage sur l’ensemble des poumons ou encore le risque accru de lésions pulmonaires et d'immunosuppression, comme une susceptibilité accrue aux infections bactériennes ou virales.

"Nous avons également évalué les effets du vaping sur les cellules in vitro. La plupart des études ont montré que l'exposition aux cellules pulmonaires par e-liquide avait des effets tels que la cytotoxicité générale et des fonctions spécialisées altérées, telles que la sécrétion et la phagocytose, qui sont importantes pour le bon fonctionnement des poumons", ajoutent les chercheurs.

Les effets possibles sur la santé des e-liquides comme la nicotine, le propylène glycol/glycérine végétale et les arômes ont aussi été analysés par les chercheurs. Ils ont alors constaté des effets nocifs lors d’études chez les animaux et en laboratoire lorsque ces e-liquides présentaient certaines concentrations.

Mieux réglementation la e-cigarette

Faut-il donc en conclure que le vapotage est néfaste pour la santé ? Si les chercheurs ne s’avancent pas sur cette question, ils ont toutefois formulé des recommandations à l’intention des cliniciens et de la réglementation future des cigarettes électroniques. Selon eux, les gros fumeurs cherchant à diminuer leur consommation peuvent certes se tourner vers la e-cigarette, mais cette dernière doit être prescrite avec prudence et ne jamais se substituer à d’autres moyens thérapeutiques de sevrage ne contenant pas de nicotine. "Nous recommandons que les produits de vapotage soient réglementés de façon plus stricte, à l'instar des produits pharmaceutiques qui font l'objet d'une série bien définie d'études précliniques et humaines avant d'être mis sur le marché", conclut le Dr Tarran.

Cette nouvelle étude survient alors qu’aux États-Unis, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont annoncé que le vapotage a causé la mort de douze personnes et au moins 805 cas confirmés ou probables de problèmes pulmonaires liés à la cigarette électronique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité