Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Pour nous faire prendre le faux pour du vrai, il suffirait de respecter l'ordre alphabétique !

Notre cerveau aurait tendance a considérer comme "vrai" n'importe quel message pourvu qu'il comporte ... les lettres de l'alphabet dans l'ordre où nous les avons apprises. C'est ce que révèle une étude menée dans une université du Texas qui en dit long sur notre capacité à croire aux vrais mensonges !

Pour nous faire prendre le faux pour du vrai, il suffirait de respecter l'ordre alphabétique ! Yavorskly/iStock

  • Publié 01.10.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les marques et les médias rivalisent d'imagination pour capter notre attention et nous faire croire à leurs messages. La bonne recette pour y parvenir est peut-être de s'appuyer sur des réflexes inconscients de notre cerveau liés à nos premiers apprentissages. Des chercheurs de l'université du Texas viennent d'identifier un des mécanismes capables d'influencer notre jugement : les affirmations comportant le premières lettres de l'alphabet seraient perçues comme plus véridiques. C'est ce que montre une étude publiée dans le Journal of Consumer Psychology.

Pour tester ce qu'ils appellent un "effet de séquence symbolique", ils ont mené une expérience dans laquelle ont été présentés à un groupe de participants dix slogans dont la formulation et l'orthographe suivaient une séquence alphabétique naturelle. Parmi les slogans figuraient "Befferil soulage la douleur" ou "Aspen hydrate la peau". Dans un autre groupe, ces messages ont été transformés pour ne plus correspondre à un ordre alphabétique : "Vefferil soulage la douleur" et "Vaspen hydrate la peau". 

Un cote de véracité plus élevée pour les message suivant l'ordre alphabétique

Les deux groupes ont ensuite comparé leur estimation de la véracité des informations. Et les cotes de véracité étaient significativement plus élevées pour les messages suivant un ordre alphabétique, même si les participants ne pouvaient pas préciser pourquoi ce sentiment de véracité était présent.

Pour voir si ce processus de reconnaissance pouvait être modifié, les chercheurs ont ensuite fait écouter au premier groupe un clip vidéo dans lequel un alphabet était chanté normalement et au second groupe un clip dans lequel cet alphabet était chanté dans l'ordre inverse. En leur présentant ensuite un message suivant une séquence alphabétique inversée, ils ont constaté que l'évaluation du niveau de "vérité" de ce message était plus élevé pour les participants qui avaient entendu l'alphabet chanté à l'envers.

"L'alphabet, un refuge pour notre cerveau"

Comment expliquer que nos cerveaux soient à ce point "influençables" ? Réponse de Dan King, auteur principal de cette étude : "Une séquence alphabétique intégrée dans un message, même si elle est perçue inconsciemment, donne l'impression d'être un refuge et notre cerveau peut émettre des jugements inconscients selon lesquels les déclarations de cause à effet qui suivent ce modèle sont vraies". Autrement dit, nous sommes prêts à prendre comme une vérité tout message respectant un ordre alphabétique qui, puisque c'est l'un de nos premiers apprentissages, est un ordre qui nous rassure !

Conclusion des chercheurs : méfions-nous des réflexes qui nous font croire que tout ce qui ressemble à l'ordre de l'alphabet est une vérité ! Comme le souligne Dan King, "l'alphabet est une séquence aléatoire et arbitraire que nous avons apprise et il peut jouer des tours au cerveau lorsqu'il s'agit de porter des jugements ..."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité