Publicité

QUESTION D'ACTU

Et booster l'endurance

AVC : des exercices d'aérobie pour aider les survivants à remarcher normalement

Alors que de nombreux survivants d'AVC souffrent de handicap moteur, des exercices d'aérobie pourraient améliorer leur capacité à marcher et renforcer leur endurance, selon une nouvelle étude américaine. 

AVC : des exercices d'aérobie pour aider les survivants à remarcher normalement KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié 15.08.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le sport est bon pour la santé, c’est régulièrement prouvé. Cela permet entre autre de booster la mémoire et de lutter contre le déclin cognitif, de venir à bout du surpoids et de la dépression et de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires. A l’heure actuelle, ces dernières sont la première cause de mortalité dans le monde et la deuxième en France après les cancers. Parmi les complications aiguës ou chroniques qu’elles peuvent entraîner, on compte la démence vasculaire, des troubles de la vue, une insuffisance cardiaque ou rénale chronique, des infarctus de myocarde ou encore des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ces derniers concernent d’ailleurs 150 000 personnes chaque année en France. 

D’après la Fondation pour la recherche sur les AVC, environ 20% des personnes qui font une attaque décèdent dans l’année. Et parmi les survivants, environ 60% gardent des séquelles neurologiques allant du déficit moteur aux troubles du langage en passant par des dommages sensitifs ou visuels. Alors que la plupart des hôpitaux disposent de programmes de réadaptation cardiaque pour aider ces personnes à reprendre pied, suivre des programmes d’aérobie en groupe les aiderait considérablement à remarcher correctement et à renforcer leur endurance, selon une étude parue le 14 août le Journal of the American Heart Association.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’Université de Caroline du Sud aux Etats-Unis ont suivi près de 500 adultes, âgés en moyenne de 54 à 71 ans. Ils leur ont fait suivre des programmes d’exercices deux à trois fois par semaine pendant trois mois. Ces séances incluaient de la marche, du vélo stationnaire et des exercices d’aérobique.

Les participants ont considérablement augmenté leur niveau d’endurance et leur vitesse

A terme, les chercheurs ont pu observer que l’aérobie donnait de meilleurs résultats, suivie de la marche. Dans l'ensemble, les participants ont considérablement amélioré leur niveau d'endurance et leur vitesse. Autre observation intéressante : les patients ayant une légère déficience motrice sont ceux qui en ont le plus profité de ces séances de sport, notent les chercheurs.

Malheureusement, à l’heure actuelle, la plupart des soins de réadaptation à la suite d’un AVC mettent trop peu l’accent sur l’aérobie, déplorent les chercheurs. "Notre analyse a porté sur les survivants d'un AVC de moins de six mois à plus d'un an depuis l'AVC, et les avantages ont été constatés, qu'ils aient commencé un programme d'exercices d'aérobie un mois ou un an après avoir eu un AVC", commente Elizabeth Regan, DPT, auteure principale de l'étude.

Peu de données de suivi à long terme

"Presque tous les hôpitaux ont un programme de réadaptation cardiaque, c'est donc une plateforme existante qui pourrait être utilisée pour les survivants d'AVC. L'aiguillage des patients victimes d'un AVC vers ces programmes existants peut être une solution facile, rentable et avantageuse à long terme", explique Stacy Fritz, coauteure de l'étude.

Cette dernière présente toutefois quelques limites. En effet, aucune analyse n’a été effectuée sur un groupe témoin afin de comparer les résultats. Par ailleurs, peu de données de suivi étaient disponibles afin d’observer si les avantages des exercices sur la santé des patients duraient sur le long terme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité