Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancer de la peau

Mélanome : comment reconnaître un grain de beauté suspect ?

Pour sensibiliser aux facteurs de risque du cancer de la peau, la Ligue contre le Cancer a lancé une vaste campagne de prévention. Son objectif : rappeler au public l’importance du dépistage en l’incitant à faire examiner régulièrement ses grains de beauté.

Mélanome : comment reconnaître un grain de beauté suspect ? damiangretka/iStock

  • Publié 14.08.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


"Ne laissez pas le cancer de la peau mettre un terme à votre histoire. Faites-vous examiner."

Tel est le message de la nouvelle campagne de prévention lancée cet été sur les réseaux sociaux par la Ligue contre le Cancer. À l’heure où la saison estivale bat son plein, et où de nombreux Français profitent du soleil, l’association souhaite sensibiliser le grand public aux risques liés à une exposition prolongée et sans protection, mais aussi à l’importance du dépistage de grains de beauté suspects, qui peuvent être le signe avant-coureur d’un cancer de la peau.

3% de nouveaux cancers de la peau chaque année

Les cancers de la peau sont les cancers les plus fréquents avec près de 80 000 nouveaux cas par an en France, dont plus de 15 400 mélanomes. Selon la Ligue contre le Cancer, ils sont également parmi ceux qui ont le plus augmenté ces cinquante dernières années : plus 3% de nouveaux cas chaque année, notamment chez les hommes. Et l'incidence des mélanomes, forme de cancer cutané la plus grave, double tous les 10 ans chez les populations à peau blanche.

Pourtant, ces cancers cutanés font partie des cancers évitables. "On a la 'chance' d’avoir un cancer qui est visible avec les mélanomes, donc il faut en profiter pour montrer ces grains de beauté à un dermatologue", explique ainsi Emmanuel Ricard, délégué prévention et promotion du dépistage à la Ligue contre le Cancer, sur le plateau de BFMTV.

S'il représente 10% des cancers de la peau diagnostiqués chaque année, le mélanome peut apparaître sur une peau saine dans 70 à 80% des cas ou résulter de la transformation maligne d'un grain de beauté. Faisant partie des cancers de la peau les plus agressifs et mortels parce qu'il peut donner rapidement des métastases, le mélanome peut cependant être guéri dans 88% des cas s’il est diagnostiqué tôt. D’où l’importance de faire dépister en faisant examiner ses grains de beauté.

Comment détecter un grain de beauté suspect ?

Pour Emmanuel Ricard, deux cas précis doivent inciter les Français à se rendre chez leur dermatologue sans plus tarder : "Si vous constatez un grain de beauté qui se modifie, qui gagne en épaisseur, s’étend ou change de couleur et qui est un peu écorché, c'est un signe que vous devez consulter rapidement"

"Enfin, si vous avez un grand nombre de grain de beauté (plus de 30) ou qu’on vous a retiré un grain de beauté dangereux, il faut régulièrement consulter un médecin".

Il est aussi possible de se référer à la règle ABCDE (pour Asymétrique, Bords, Couleur, Diamètre et Évolution), une technique d’auto-dépistage mise au point par les dermatologues. Selon cette dernière, une tâche ou un grain de beauté présentant l’une des caractéristiques suivantes peut être suspect : Asymétrie, Bords irréguliers, Couleur non homogène, Diamètre en augmentation, ou Évoluant rapidement.

Crédit : Plaquette d'information du Syndicat national des dermatologues-vénérologues sur les mélanomes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité