Publicité

QUESTION D'ACTU

Marche

Comment éviter les ampoules ... ou les soigner

Les ampoules aux pieds sont la rançon des premières randonnées des vacances! A moins de savoir les prévenir. 

Comment éviter les ampoules ... ou les soigner Kre_geg/iStock

  • Publié 20.07.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Un kilomètre à pied, ça use... Plusieurs kilomètres de randonnée, bonjour les ampoules! De quoi gâcher les premiers jours de vacances. La première des préventions passe par l'achat de chaussures adaptées à son pied et aux activités pratiquées. L'essentiel est en effet de prendre soin de sa peau, surprotégée par l'inactivité et les tenues des saisons fraîches et qui se retrouve brutalement confrontée à la double agression du frottement et de l'humidité dès que le temps des marches en plein air fait son retour.

Une ampoule se forme lorsque la peau subit une friction qui a pour effet de séparer sa couche superficielle des couches profondes. L'épiderme, la surface de la peau, suit le mouvement alors que le derme, la couche profonde, est immobile.

L'organisme envoie alors des substances lubrifiantes internes -c'est le même mécanisme que celui de la formation d'un oedème- ce qui explique la présence de liquide dans l'ampoule.

Petite mais douloureuse

La peau étant extrêmement riche en terminaisons nerveuses (il suffit de se brûler pour le comprendre ...), la formation d'une ampoule entraîne des douleurs de plus en plus importantes en fonction des mouvements.

On peut éviter les ampoules avec quelques précautions. La plus logique erst d'éviter les zones de friction en ayant des chaussures d'une pointure supérieure à celle habituellement choisie ou en mettant des chaussettes au-dessus d'un bas, ce qui contrecarre la friction et empêche le pied de bouger dans une chaussure un peu large.

Il existe par ailleurs toute une gamme de produits pour se protéger car les ampoules se forment toujours à peu près aux mêmes endroits. On trouve facilement ces produits en pharmacie ou dans les magasins de sport et de randonnée.

D'abord chercher à protéger l'ampoule

Si le mal est fait, il ne faut pas chercher systématiquement à crever l'ampoule mais plutôt à la protéger. Il existe pour cela des peaux synthétiques particulièrement efficaces. Si vous n'en disposez pas et que l'ampoule menace de se rompre, prenez une aiguille à coudre, désinfectez-la avec de l'alcool ou de l'eau de Cologne, puis percez l'ampoule à la base. Une légère pression du doigt permettra d'évacuer le liquide. Il faudra alors considérer cette ampoule crevée comme une vraie plaie et donc la désinfecter et la protéger afin qu'elle ne se complique pas d'une infection.

Une ampoule bien gérée n'interdit pas la poursuite de l'exercice. Les doubles peaux qui s'achètent en pharmacie et qui doivent faire partie de l'équipement de tout marcheur permettent de faire quelques heures de marche supplémentaires pour arriver à bon port sans douleur.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité