Publicité

QUESTION D'ACTU

Arthrose

Une mortalité cardiovasculaire plus élevée chez les patients atteints d’arthrose

Les patients atteints d’arthrose seraient plus susceptibles de succomber à une maladie cardiovasculaire sur le long terme.

Une mortalité cardiovasculaire plus élevée chez les patients atteints d’arthrose chaowalit407/istock

  • Publié 17.07.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une récente étude de l’université Lund en Suède s’est penchée sur les liens entre arthrose et mortalité. Résultat : le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire pour les personnes atteintes d’arthrose est plus important que pour le reste de la population. 

L’étude s’est basée sur les données et comportements de 469 000 personnes habitant la ville de Skåne en Suède, sur la période de 2003 à 2014. L’âge de ces personnes variait de 45 à 84 ans au début de l’étude. 

Le groupe étudié rassemblait des pathologies différentes : 16 000 patients atteints d’arthrose du genou, 9 000 d’arthrose de la hanche, 4 000 d’arthrose du poignet et 5 500 d’autres types d’arthrose. Les chercheurs ont comparé les causes de la mort de ces patients et les ont comparé à celles du reste de la population. 

Un impact sur le long terme

Les causes de leur mort étaient majoritairement similaires à celles du reste de la population, mais nous avons remarqué qu’il existe un risque plus important chez les personnes atteintes d’arthrose de mourir d’une maladie cardiovasculaire, explique Martin Englund, professeur à l’Université de Lund, médecin à Skåne et auteur principal de l’étude. Ce risque n’était pas plus important sur le court terme mais plus une personne vit avec de l’arthrose, plus le risque qu’elle meurt d’une maladie cardiovasculaire est important.

Par exemple, si une personne est atteinte d’arthrose du genou depuis 9 à 11 ans, le risque qu’elle meurt d’une maladie cardiovasculaire est plus important de 16 points, par rapport au reste de la population. Chiffre supplémentaire : sur une population de 100 000 habitants atteints d’arthrose depuis 9 à 11 ans, on comptabilise 40 morts supplémentaires dues à des maladies cardiovasculaires que dans le reste de la population. 

L’arthrose peut être douloureuse ce qui pousse certains patients à cesser d’être mobiles et à devenir sédentaires. Cela peut conduire à une prise de poids, qui, on le sait, peut être facteur de maladies secondaires, comme les maladies cardiovasculaires, explique Martin Englund. Il est important de rester actif et de surveiller son poids."

En France, 10 millions de personnes sont concernées par l’arthrose dont 65% des plus de 65 ans, selon les chiffres de l’Inserm.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité