Publicité

QUESTION D'ACTU

Communication

Psychologie : ces mots qui peuvent blesser votre enfant

La violence verbale peut avoir des conséquences sur la construction psychologique de l'enfant.

Psychologie : ces mots qui peuvent blesser votre enfant Aliaksandr Bukatsich /istock

  • Publié 29.06.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Faire attention au langage employé avec son enfant permet de prendre conscience que certains mots blessent et font du mal. C'est en tout cas le message de l'Observatoire de la violence éducative ordinaire (Oveo) et de l'association Stop VEO, Enfance sans violences.

De quelles violences verbales s'agit-il ?

Malgré toutes ses bonnes intentions, un parent peut blesser son enfant ou le stresser en utilisant les mauvais mots. Bien sûr, aucun parent n'est parfait, mais il est important d'être conscient de leur impact pour trouver une meilleure façon d'exprimer les choses.

La violence verbale, souvent anodine, se traduit par des mots blessants et dénigrants avec un impact négatif sur l'enfant qui affectent la perception qu'il a de lui-même.

Il peut s'agir par exemple d'un sentiment de rejet en entendant "laisse-moi tranquille", "enlève-toi de mon chemin". Ou bien une perte de confiance en soi avec des mots comme "tu as un gros poil dans la main", "mais ce n'est pas possible d'être aussi bête", "tu as un sale caractère, tu es méchant". 

Faire attention à ses mots

Même lorsque l'enfant désobéit ou n'agit pas de façon désirée, il faut faire attention aux mots utilisés. Il doit comprendre que son geste est inacceptable, sans que cela n'enlève sa valeur personnelle ou l'amour de ses parents.

Plusieurs recommandations permettent d'aider la communication :

  • Laisser l'enfant exprimer ses émotions et lui montrer de l'empathie et de l'écoute ;
  • Éviter de le comparer à ses frères et sœur ou aux autres ;
  • L’encourager pour lui montrer que l'on est fier de lui ;
  • Éviter les phrases négatives comme "tu me déçois" ou "tu me fais honte" qui peuvent nuire à son image ;
  • S’excuser si l'on vient de prononcer des mots qui dépassent la pensée et que l'on regrette en lui expliquant qu'il compte pour vous et que ses sentiments sont importants.

Si vous vous sentez dépassé ou excédé par un comportement de votre enfant, prenez le temps de reprendre votre calme avant de discuter avec lui. Profitez aussi d'un moment où vous êtes seuls tous les deux pour aborder les situations difficiles qui provoquent des tensions entre vous.

En savoir plus : https://www.oveo.org/et http://stopveo.org/

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité