Publicité

QUESTION D'ACTU

A suivre...

Maladie de Crohn : un régime à base de plantes pourrait faire disparaître les symptômes

Un régime alimentaire à base de plantes pourrait conduire à une disparition totale des symptômes de la maladie de Crohn, selon une étude de cas américaine. 

Maladie de Crohn : un régime à base de plantes pourrait faire disparaître les symptômes Pornpak Khunatorn/iStock

  • Publié 22.06.2019 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis quelques années, on entend régulièrement parler de maladie de Crohn dont les cas sont de plus en plus nombreux dans les pays européens. Très handicapante pour les personnes atteintes, cette maladie auto-immune à l’origine d’une inflammation chronique de l’intestin (MICI) met beaucoup de temps à se diagnostiquer en raison du manque de symptômes spécifiques.

Par ailleurs, si les chercheurs misent sur une prédisposition génétique, ils ignorent encore son origine exacte. C’est pourquoi, à l’heure actuelle, seuls 10% des patients suivis pour Crohn guérissent complètement. Une étude de cas parue le 12 juin dans journal Nutrients offre toutefois un nouvel espoir pour les malades. D’après les chercheurs, un régime à base de plantes pourrait conduire à une disparition totale des symptômes de la maladie.

Arrêt des médicaments

Des scientifiques américains ont suivi un homme d’une vingtaine d’années, qui après des années de fatigue intense, de crises abdominales, de nausées et d’ulcères, avait finalement été diagnostiqué comme souffrant de la maladie de Crohn. On l’a alors traité pendant plus d’un an par intraveineuse sans que rien ne change. C’est finalement quand le malade a arrêté de manger des produits animaux et des aliments transformés pendant quarante jours que les symptômes ont cessé. Le patient a donc choisi de continuer ce régime alimentaire basé sur les fruits, les légumes et les graines et a fini par guérir de la maladie. En effet, aucun symptôme de Crohn n’est jamais réapparu et l’homme a pu arrêter de prendre ses médicaments, note l’étude.

"Cette étude de cas offre de l’espoir pour les centaines de milliers de personnes qui souffrent des symptômes douloureux associés à la maladie de Crohn", explique le Docteur Hana Kahleova, auteure principale de l’étude.

Parmi les symptômes les plus courants : une diarrhée parfois abondante et liquide, avec éventuellement une perte de sang et du mucus ou du pus dans les selles. Cette diarrhée s’accompagne le plus souvent de terribles douleurs abdominales. Quand l'anus est atteint, des fissures, des abcès et des fistules peuvent survenir. Le malade peut aussi se plaindre de fièvre, d’un amaigrissement et d’une grande fatigue. Actuellement, on dénombre 120 000 personnes atteintes de la maladie de Crohn en France. Celle-ci affecte les deux sexes et est souvent découverte entre 15 et 30 ans.

Les fibres nourrissent les bactéries saines de l’intestin

Il ne s’agit pas de la première étude à mettre en lumière l’intérêt des régimes riches en plantes pour soulager les malades de Crohn. En effet, les régimes alimentaires basés sur les plantes sont riches en fibres, ce qui favorise la santé intestinale globale. Les fibres nourrissent également les bactéries saines de l’intestin, ce qui peut protéger de la maladie de Crohn et d’autres problèmes digestifs, notent les chercheurs.

"Cette étude de cas supporte l’idée selon laquelle l’alimentation est un traitement en soi. Non seulement cela prouve qu’un régime alimentaire riche en fibre et basé sur les plantes pourrait aider à guérir de la maladie de Crohn mais on remarque que tous les effets secondaires sont positifs. Parmi eux, des risques réduits de développer des maladies de cœur, du diabète de type 2 et certains types de cancers", concluent les scientifiques.

En janvier, une étude parue dans The Lancet avait notamment prouvé que consommer de 25 à 29 grammes de fibres alimentaires par jour diminuait de 15 à 30% de la mortalité toutes causes confondues. Dans le détail, la consommation d'aliments riches en fibres réduit de 16 à 24% l'incidence des maladies coronariennes, des accidents vasculaires cérébraux, du diabète de type 2 et du cancer colorectal. Elle permet également une diminution du taux de cholestérol et du poids corporel, donc des cancers liés à l’obésité : cancer du sein, endométrial, œsophagien et de la prostate, notait l’étude.

Par ailleurs, si consommer de 25 à 29 grammes de fibres par jour est bénéfique pour l’organisme, un apport encore plus élevé pourrait offrir une protection plus grande, avançaient les chercheurs. Ainsi, pour chaque augmentation de 15 grammes de grains entiers (très riches en fibres, NDLR) consommés par jour, l’étude remarquait que nombre total de décès et l'incidence des maladies coronariennes, du diabète de type 2 et du cancer colorectal avait diminué jusqu’à 19%.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité