Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Etats-Unis : deux femmes hospitalisées après avoir voulu aspirer leurs règles avec un aspirateur

Une infirmière affirme qu’en une semaine, deux femmes ont tenté d’avancer la fin de leurs règles en les aspirant avec un aspirateur. Une pratique très dangereuse. 

Etats-Unis : deux femmes hospitalisées après avoir voulu aspirer leurs règles avec un aspirateur LoulouVonGlup / istock

  • Publié 10.06.2019 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux Etats-Unis, deux femmes, âgées de 19 et 23 ans, ont tenté d’aspirer leur sang avec un aspirateur pour mettre fin à leurs règles plus tôt. Une très mauvaise idée puisqu’elles ont dû être hospitalisées ! Une infirmière met en garde sur Twitter: "Mesdames… S’il vous plaît, arrêtez d’utiliser votre tuyau d’aspirateur pour mettre fin à vos règles plus tôt", commence-t-elle. "Vous allez finir par aspirer beaucoup plus que du sang !".

Si cette histoire peut prêter à sourire, elle souligne un réel danger. Les aspirateurs, et particulièrement les plus récents, sont très puissants. "Vos règles ont un flux constant qui correspond à ce que votre corps peut tolérer. Une aspiration augmente jusqu’à 1 000 fois ce flux, ce qui peut créer un état de choc", commente l’utilisatrice de Twitter, sous le pseudonyme OdesseyT99.

Le retour de l’extraction menstruelle ?

Nous ne savons pas réellement ce qui a poussé ces deux femmes à tenter d’aspirer le sang de leurs règles. Mais cela pourrait faire penser à une tentative d’extraction menstruelle. Cette pratique a été développée en 1971, avant que la Cour Suprême n'accorde aux femmes le droit de décider d’elle-même de mettre fin à une grossesse. Autrement dit, le droit à l’avortement.

Des militantes féministes avaient alors créé un dispositif d’aspiration artisanal, qui a permis d’effectuer des avortements clandestins à domicile. Pour éviter tout problème juridique, elles avaient préféré présenter l’outil comme un moyen d’aspirer le sang menstruel afin que les règles ne durent pas.

Effectuer cette pratique aujourd’hui serait une très mauvaise idée. "Vous pourriez endommager la surface de votre vagin et risquer des saignements ou une infection", détaille la Dr Shazia Malik, gynécologue à l’hôpital pour femmes et enfants de Portland, à Londres, dans une interview accordée à Vice. Si vous en avez marre de vos règles, un seul maître-mot: patience.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité