Publicité

QUESTION D'ACTU

Imagerie médicale

Oncologie : une substance permet d’identifier près de 30 types de cancer

Cette substance a été particulièrement bien assimilée dans 5 types de cancer : poumon, sein, oesophage, sarcome, et cholangiome malin.

Oncologie : une substance permet d’identifier près de 30 types de cancer gorodenkoff/ISTOCK

  • Publié 09.06.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pouvoir identifier une tumeur sans avoir recours à une chirurgie invasive est primordial pour les médecins. D’année en année, les techniques d’identification s’améliorent. Dans The Journal of Nuclear Medicine des médecins démontrent l'efficacité d'un nouveau radiotraceur dans l'analyse des tumeurs. 

Le radiotraceur 68Ga-FAPI

Un radiotraceur est une substance pharmaceutique utilisée en imagerie médicale. Il est diffusé dans l’organisme pour étudier certains tissus ou matières du corps humain. Dans cette recherche, les scientifiques ont utilisé le radiotraceur dit "68Ga-FAPI", capable de cibler les fibroblastes, un type de cellules associées au cancer.

Deux types de techniques ont été utilisées par les chercheurs : la tomographie par émission de positions (TEP) et la tomographie assistée par ordinateur. Ces deux méthodes sont utilisées en science pour identifier des tumeurs. L’équipe de recherche a recruté 80 patients atteints de 28 cancers différents. Leur participation à cette expérience a été décidée sur un critère commun : leur oncologue ne parvenait pas à établir un diagnostic suffisamment précis avec les méthodes traditionnelles. La solution composée de 68Ga-FAPI a été injectée aux patients, puis, une heure après, des tomographies ont été réalisées. 

Une meilleure infiltration pour une meilleure identification

Lorsqu'on réalise une tomographie, le radiotraceur permet d'identifier les tumeurs sur les images. Cependant toutes les substances ne sont pas aussi bien assimilées par l'organisme. Si l'absorption du radiotraceur est trop faible, il est plus difficile de distinguer les tumeurs bénignes des malignes. À l'inverse, si elle est forte, il y a plus de contrastes sur les images, et l'identification des différentes tumeurs est plus claire. 

Le radiotraceur 68Ga-FAPI a été particulièrement bien assimilé dans 5 types de cancer : poumon, sein, oesophage, sarcome, et cholangiome malin, même si la substance a également permis de détecter efficacement les tumeurs de 23 autres types de cancer. "L’absorption remarquable du 68Ga-FAPI le rend utile pour de nombreux types de cancer", souligne Uwe Haberkorn, l’un des auteurs de cette étude. Cette nouvelle technique donne l’espoir aux scientifiques d’améliorer le diagnostic des cancers et leur traitement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité